Éditions Mon village

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 1955
Dates clés 2006 (rachat et déménagement à Sainte-Croix)
Fondée par Albert-Louis Chappuis
Fiche d’identité
Forme juridique société anonyme
Siège social Sainte-Croix (Suisse)
Dirigée par Jean-Claude Piguet
Spécialités Romans, récits
Langues de publication français
Diffuseurs Diffusion Transat SA, Genève
Site web www.editions-monvillage.ch

Les éditions Mon village sont une maison d'édition située en Suisse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les éditions Mon village ont été fondées en 1955 par Albert-Louis Chappuis[1]. Ce paysan de Vulliens souhaitait faire publier son ouvrage, un roman du terroir. Ne trouvant aucun éditeur disposé à l'aider, il décide de publier son roman La Moisson sans grain[2],[3] à compte d'auteur et de le distribuer lui-même dans les campagnes et les fermes de la région Suisse romande. Le succès est au rendez-vous, ce qui l'incite à créer sa propre maison : les Éditions Mon Village. Le Prix littéraire du terroir romand est lancé en 1963 et les auteurs André Besson et Bernard Clavel sont édités[4].

Après le décès d'Albert-Louis Chappuis en juin 1994, Daniel Bron, jusque-là imprimeur des éditions, reprend la direction de l'établissement[5].

L'entreprise change de propriétaire et de localité en avril 2006 et est gérée à Sainte-Croix (Vaud) par Jean-Claude Piguet et Denis-Olivier Maillefer, ainsi que leur collaboratrice Eliane Rittener. La ligne éditoriale reste fidèle à celle des origines de la maison d'édition, les romans du terroir, mais s'est aussi ouverte à d'autres genres littéraires.

Deux principales collections sont proposées: la première au format 16/24 consacrée aux romans et la seconde en format proche adaptée aux récits et aux romans policiers.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Principaux auteurs publiés[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]