Philippe Robinet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Éditions Kero)
Philippe Robinet
Description de cette image, également commentée ci-après
Philippe Robinet
Naissance (58 ans)
Auxerre
Nationalité France France
Profession
Distinctions

Philippe Robinet, né le à Auxerre (Yonne) est éditeur, Directeur général des éditions Calmann-Lévy, cofondateur et Président-directeur général des éditions Kero

Parcours[modifier | modifier le code]

Édition[modifier | modifier le code]

De 1997 à 2002, il été gérant des éditions Le Serpent à Plumes[1]

En 2002, il a créée Oh ! Éditions avec pour objectif de publier des documents et des romans afin de proposer des livres qui ont une forte résonance sur l'époque. Philippe Robinet y a édité : les livres de Michel Serrault dont il a écrit la préface de A bientôt livre posthume de l'acteur ; Le Fils de Michel Rostain qui a obtenu le prix Goncourt du premier roman 2011 ; Brûlée vive de Souad ; Déshonorée de Mukhtar Mai ; J'avais douze ans, j'ai pris mon vélo et je suis partie à l'école de Sabine Dardenne ; Moi Sampat Pal, chef de gang en sari rose de Sampat Pal Devi et d'autres témoignages lus dans le monde entier.

En 2012, il cofonde les Éditions Kero[2] dont il est président-directeur général. Les éditions Kero publient des documents, des témoignages, des livres de développement personnel et de l'humour. Parmi les auteurs publiés : Eddy Mitchell, Laurent Baffie, Philippe Vandel, Alex Vizorek, Raphaël Mezrahi, Éric Dupond-Moretti, Claude Lelouch, etc. En 2016, les éditions Kero intègrent le groupe Hachette Livre.

En 2016, Philippe Robinet prend la direction générale des éditions Calmann-Lévy, l'une des plus anciennes maisons d'édition françaises (1836) qui a donné au roman grand public ses lettres de noblesse, avec Balzac, Flaubert, Hugo, ou encore Stendhal. Au XXe siècle, Calmann-Lévy s'est tourné vers l'essai et le document, en publiant notamment Le Journal d'Anne Frank et Le Zéro et l'Infini d'Arthur Koestler ou encore la collection Liberté de l'esprit créée par Raymond Aron. Cet éditeur historique a également à son catalogue Pierre Lemaitre, Guillaume Musso, Yann Queffelec, Patricia Highsmith, Michael Connelly ou encore Donna Leon.

Il est aussi Président de la Société civile des éditeurs de langue française. Secrétaire général du Bureau international de l'édition française.

Autres[modifier | modifier le code]

Il est chargé d'enseignement HEC-Entrepreneurs

et a débuté sa carrière en dirigeant le département médias de la société française d'études et de conseil BVA.

En 1994 il a cofondé le quotidien InfoMatin, dont le premier numéro a été publié le , ce quotidien se distinguait par ses articles, son format, sa pagination et son faible coût[3].

Nommé, en 2008, membre d'une commission des États Généraux de la Presse[4]. Il est à l'initiative, avec Serge Guérin, de la création du chéquier presse destiné à favoriser la découverte des kiosques et de la diversité de la presse par les jeunes. L'initiative, reprise par la ville d'Othis a été primée, lors du Congrès de l'Association des Maires de France, comme la meilleure initiative territoriale 2009 (prix la Gazette des Communes-GMF)[5].

Il est intervenu lors du « Sommet contre les discriminations et les persécutions » qui s'est tenu à New York les 21 et lors de l'Assemblée Générale de l'ONU, en présidant la table ronde sur les femmes de courage[6] ainsi que lors du « Geneva Summit for Human Rights and Democracy le [7]

Philippe Robinet est depuis 2018 Président d'honneur de l'association Le Labo des histoires -association qu'il a cofondée et présidée de 2011 à 2018 - [8] qui organise dans toute la France des ateliers d'écriture gratuits pour tous les jeunes de 9 à 25 ans, animés par des romanciers, éditeurs, journalistes, paroliers, blogueurs ou scénaristes renommés[9]. Le Labo des histoires a reçu en 2014 le label "Projet Présidentiel" par le Président Hollande dans le cadre de "La France s'engage". En 2019 Le Labo des histoires a organisé 4 500 ateliers d'écriture pour plus de 50 000 jeunes.

Président du comité de sélection de la Fondation Groupe_ADP et administrateur de cette fondation.

Il a été membre du conseil stratégique de Canal Académie.

il est diplômé de l'Institut d'études politiques de Grenoble et de l'Université de Californie à Berkeley.

Décorations[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La presse quotidienne, Flammarion, coll. « Dominos », 1998, en collaboration avec Serge Guérin
  • Les sondages pour l'entreprise, Eyrolles, 1993, en collaboration avec Serge Andrieu
  • Paris et enjeux de la presse de demain, PUG, 1987, en collaboration avec Sylvie Courcelle-Labrousse

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]