Éditions Grancher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éditions Grancher
Repères historiques
Création 1952
Fondée par Jacques Grancher
Fiche d’identité
Siège social Paris
Site web Site officiel

Les Éditions Grancher est une maison d'édition française fondée à Paris en 1952 par Jacques Grancher sous le nom, initialement, des Éditions de la Pensée Moderne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elles sont fondées en 1952. Installées dans le sixième arrondissement parisien, elles publient surtout des livres sur le coaching, la cuisine, la psychologie ou le tarot. Grancher a décidé cependant de publier des ouvrages de Marine Le Pen, bien que la maison d'édition publie peu d'ouvrages de dirigeants politiques, et ne soit pas cataloguée à l'extrême-droite (selon Bastien Bonnefous du journal Le Monde). Elle prend cette décision estimant « normal que chacun puisse s'exprimer dans les limites de la loi » », et « par présence d'esprit commerciale ». Grancher publie ainsi A contre flots, en 2006, avec des réticences du circuit commercial, puis Pour que vive la France en 2012, avec moins de tensions et de meilleures ventes[1].

En juillet 2013, les Éditions Grancher rejoignent le groupe éditorial Piktos, composé de sept autres maisons d'édition. Suite à cette fusion, il est décidé par ce groupe PiKtos, en septembre 2013, « de restituer les droits des ouvrages publiés par les Éditions Grancher à Madame Le Pen » et de ne plus la publier, ni de publier d'ouvrages politiques[2].

Auteurs publiés[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bastien Bonnefous, « Marine Le Pen, une auteure qui fait peur », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. Orianne Viallo, « Marine Le Pen lâchée par son ancien éditeur, qui ne veut plus de livre politique », ActuaLitté,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]