Xu Ge Fei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Éditions Fei)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dans ce nom chinois, le nom de famille, Xu, précède le nom personnel Ge Fei.
Xu Ge Fei
Xu Ge Fei - Salon du Livre 2014 (13328556445).jpg
Xu Ge Fei au Salon du livre de Paris en 2014
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (39 ans)
JilinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Xu Ge Fei (徐革非), née en 1979, est une éditrice d’origine chinoise, installée à Paris, ayant créé une maison d’édition française : les Éditions Fei, spécialisée en bandes dessinées.

Biographie[modifier | modifier le code]

Xu Ge Fei est née à Antu, dans un camp forestier de l'ancienne Mandchourie en 1979. Son grand-père paternel était un intellectuel, son père était bûcheron et sa mère responsable de la cantine du camp. Elle se passionne pendant son enfance et son adolescence pour une langue étrangère, l’anglais, et pour la bande dessinée chinoise, le manhua. Et quitte l’école à 16 ans[1].

Elle voyage en Chine, entre Dalian et Shenzhen, multipliant les petits travaux. Puis elle gagne Shanghai, et y apprend notamment le français à l'Alliance française de cette métropole. En 2003, à 23 ans, elle décide de gagner l’Europe et la France. Là, après différents emplois, elle se lance, à 28 ans, dans l’édition de bande dessinée. Les Éditions Fei sont fondées, au sein du pôle d’entreprises Paris Innovation Belleville, dans le 20e arrondissement[2].

En juin 2014, les Éditions Fei ouvrent leur librairie et Galerie Fei à Paris dans le quartier latin.

Elle dirige depuis juillet 2015 la filiale du groupe Hachette Livre en Chine, créée en partenariat avec Phoenix Publishing & Media Group (zh) (凤凰出版传媒股份有限公司)

Principales publications[modifier | modifier le code]

Séries :

Autres :

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles
  • Perrine Créquy, « Xu Ge Fei, sur la route du "Soi" », La Tribune,‎ (lire en ligne).
  • David Barroux, « Comment la France est devenue la terre d’accueil de la BD », Les Échos,‎ (lire en ligne).
  • Guillaume Tion, « Une épopée en linhuanhua », Libération,‎ (lire en ligne).
  • Guillaume Tion (2), « Voyage vers l’Ouest, un singe avant-coureur », Libération,‎ (lire en ligne).
  • Corinne Printemps, « Xu a été pauvre, riche, pauvre, et heureuse enfin ! », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  • Women’s forum., « Xu Ge Fei, parcours d’une Chinoise devenue parisienne », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  • Rédaction Elle, « Une journée avec Xu Ge Fei », Elle,‎ (lire en ligne).
  • Florian Rubis, « La mémoire vive du massacre de Nankin », Actua BD,‎ (lire en ligne).
  • Aurélia Vertaldi, « Juge Bao : un mélange d'Eliot Ness et Robin des Bois », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  • Florian Rubis, « Shi Xiu T1 : « Face à face » – Nicolas Meylaender & Wu Qing Song – Les Éditions Fei », Actua BD,‎ (lire en ligne).
  • Romain Brethes, « Xu Ge Fei, le miracle à la chinoise », Le Point,‎ (lire en ligne).
  • Yves-Marie Labé, « Réincarnation réussie du mythique juge Bao », Le Monde,‎ .
Ouvrage
  • Xu Ge Fei et Patrick Marty, Petite Fleur de Mandchourie, Paris, XO éditions, (ISBN 978-2-8456-3448-0)

Sources sur le web[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]