Écoutille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chargement de ferraille à travers l'écoutille d'un vraquier côtier.

Une écoutille est une ouverture rectangulaire dans le pont d'un bateau, destinée au passage ou au chargement ou déchargement des marchandises et provisions de bord.

Les écoutilles sont généralement entourées d'un cadre surélevé appelé surbau ou improprement hiloire et destiné à prévenir les entrées d'eau de ruissellement (mais certaines sont à plat-bord) et recouvertes d'un panneau. Si le panneau en question est vitré on l'appelle une claire-voie.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Ce mot est issu de l'espagnol escotilla qui, en vieux français, a donné écoste et enfin le mot que nous connaissons. Littéralement, ce mot signifie échancrure.

Historique[modifier | modifier le code]

Sur les vaisseaux anciens, par beau temps et afin d'aérer les compartiments inférieurs, on remplaçait les panneaux étanches par des panneaux en bois en forme de grille appelés caillebotis.

Le premier pont des vaisseaux comportait en général six écoutilles [1]:

  1. L'écoutille du maître canonnier
  2. L'écoutille de la sainte-barbe
  3. L'écoutille de la cambuse
  4. La grande écoutille en avant du grand-mât
  5. bosco
  6. L'écoutille de la fosse aux lions

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Les écoutilles servant au passage sont appelées descentes, et celles qui concernent les mouvements de la cargaison panneaux ou encore improprement hiloires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopédie du modèlisme naval (ISBN 270700006X)