Économie matin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Économie matin
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Hebdomadaire
Genre Économique grand public gratuit
Prix au numéro Gratuit
Diffusion 337 000 (OJD 2007) ex. (2007 - OJD[1])
Fondateur Jean-Baptiste Giraud
Date de fondation
Ville d’édition Paris

Directeur de publication Jean-Baptiste Giraud
Directeur de la rédaction Jean-Baptiste Giraud
Site web economiematin.fr

Économie matin est un pure player d’information économique[2] et est le prolongement de l’hebdomadaire économique papier éponyme français qui paraissait le lundi.

Concept[modifier | modifier le code]

Économie matin propose à ses lecteurs d’accéder à l’essentiel de l’information économique. Il dit souhaiter mettre l'économie à la portée du plus grand nombre et s'appuie pour cela sur la gratuité et une diffusion puissante sur des zones qualifiées.

Historique[modifier | modifier le code]

Économie matin[modifier | modifier le code]

Édité par la SAS de presse « Le Pool Presse », Économie matin est fondé en par Jean-Baptiste Giraud qui en assure la présidence et la direction de la rédaction jusqu'en juillet 2007. Le Pool Presse est ensuite dirigé par Frédérick Fabry, également directeur de la publication.

Économie matin touche rapidement une cible de jeunes cadres actifs urbains. Deux enquêtes lecteurs (IFOP en juin 2005 et TNS Sofres en décembre 2006) indique que le lectorat est composé à 93 % d'actifs et 69 % de membres de la catégorie socio-professionnelle supérieure.

Les fonds d’investissement Groupe UFG, IDFD et Spinnaker rejoignent les actionnaires historiques (la Société Bretonne de Développement, Bleucom, Datops, et le fondateur, Jean-Baptiste Giraud) au printemps 2006. Le fonds d’investissement Spinnaker prend le contrôle total de la société en septembre 2007, après avoir provoqué le départ de Jean-Baptiste Giraud.

Économie matin devient quotidien gratuit sur Internet en juin 2006, tout en conservant l'édition papier hebdomadaire de 32 pages. Économie matin est le premier éditeur français à avoir intégré dans son édition papier les mobiletags ou codes barre 2D.[réf. nécessaire] Le contenu du magazine est ainsi disponible depuis les téléphones mobiles bien avant que cette fonctionnalité devienne populaire, comme à partir de 2009 dans Le Parisien[réf. nécessaire].

Économie matin cesse d'être distribué dans sa version papier dans les présentoirs Cibléo au début du mois de juin 2008, puis — après un dernier numéro en septembre 2008 — dépose son bilan et la société éditrice (Le Pool Presse) est mise en liquidation judiciaire début octobre 2008, ses actionnaires espagnols refusant de re-capitaliser la société[3].

Économie matin.fr[modifier | modifier le code]

En février 2012, Jean-Baptiste Giraud, devenu par ailleurs rédacteur en chef d'Atlantico, annonce qu'il va relancer Économie matin sur le web mais surtout sur smartphones. En 2010, il a fondé avec trois associés Les Éditions Digitales qui réalisent des applications pour l'iPhone d'Apple après avoir adapté l'un de ses ouvrages en application à succès,[4].

Jean-Baptiste Giraud, Jean Gagneraud et le journaliste Michel Garibal (re)fondent Économie Matin[5], nouveau pure player d’information économique début 2012[2].

Le site d’actualités économiques, gratuit et positionné sur l’économie grand public, est le prolongement de l’hebdomadaire papier gratuit éponyme.

Depuis mai 2012[6], Économie matin est en ligne et publie une quinzaine d'articles tous les jours, dont un « ÉcoDigest » tous les matins à h, résumant l'actualité économique du jour[7].

Le site d'actualité connaît une certaine médiatisation en janvier 2014, après la publication d'un article sur un épisode privé entre François Hollande et Valérie Trierweiler, son ex-compagne. Dans une enquête, Le Monde affirme que l'article a été inspiré par un canular informatique[8],[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]