Économie de l'Algarve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Algarve
Indicateurs économiques
Image illustrative de l’article Économie de l'Algarve
Le tourisme, principale ressource économique de la région

Monnaie Euro
Statistiques
Produit intérieur brut (parité nominale) 6 951 millions €
PIB par habitant en PPA 16 231 €
PIB par secteur agriculture : 4,6 %
industrie : 11,9 %
services : 83,5 %

Agriculture[modifier | modifier le code]

La région de l'Algarve est une région touristique, mais c'est aussi une région agricole. Les principales productions agricoles de la région sont les figues, les amandes, les oranges, les caroubes, les arbouses et la production et commercialisation du Chêne-liège pour la fabrication du liège.

L'horticulture est très pratiqué dans la région, mais la région est aussi productrice de vins, parmi les productions, quatre sont sous la Denominação de Origem Controlada (Lagoa, Lagos, Portimão et le Tavira).

Pêche[modifier | modifier le code]

La pêche et l'aquaculture sont une des activités importantes dans les régions côtières de l'Algarve ; Les sardines, les Soleidaes, les cyprinides, les daurades royales et les divers fruits de mers sont les principaux poissons pêchés dans la région. L'industrie de la pêche est principalement dû au développement de plusieurs usines de conserves qui a joué un rôle important dans l'économie de l'Algarve pendant l'époque de l'Estado Novo.

Néanmoins, ces dernières années, il a y un mouvement de fermeture de ces usines. Les municipalités le plus impliqué dans la pêche sont Olhão, Tavira, Portimão et Vila Real de Santo António.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le tourisme est considéré comme la principale ressource économique de cette région du sud du Portugal, c'est une destination populaire pour le tourisme principalement en raison de ses plages et de son climat méditerranéen. Dans les années 1960, l'Algarve est devenu une destination très populaire pour les touristes étrangers, principalement venant de la Grande-Bretagne. Depuis c'est une destination prisé par les portugais, espagnols, allemands, hollandais ou encore les irlandais[1]. Plusieurs de ces touristes possèdent leur résidence secondaire dans la région.

En plus des beautés de ses plages, l'Algarve a investi dans la création d'un réseau des terrains de golf. Les plages bien connues dans l'Algarve s'étendent de la Praia da Marinha jusqu'à Armação de Pêra. Une ville est reconnue pour sa station thermale, il s'agit de la Caldas de Monchique.

Le climat doux de l'Algarve attire l'intérêt des Européens nordiques souhaitant avoir une maison ou une résidence de vacances dans la région. Étant une région du Portugal, et donc dans l'Union européenne, n'importe quel citoyen de l'Union a le droit d'acheter librement une propriété et d'y résider dans la région[2]. Les expatriés britanniques, suivis d'allemands, Néerlandais et Scandinaves, sont parmi les plus grands groupes souhaitant une maison dans cette région portugaise.

En mars 2007, le ministre de l'économie, Manuel Pinho, a annoncé la création du projet Allgarve comme partie d'une promotion stratégique de l'Algarve comme destination de tourisme pour les citoyens étrangers[3].

Extraction minière[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) Algarve_Análise de conjuntura turística, page consultée le 18 janvier 2011.
  2. (en) "On the Rights of Citizens of the Union... , page consultée le 18 janvier 2011.
  3. « Allgarve 09 » : le retour du plus grand événement culturel du Portugal, page consultée le 18 janvier 2010.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]