Économie bleue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'économie bleue est un concept économique relatif à des activités économiques liées aux océans, aux mers et à leurs côtes. Sa définition et son domaine d'application précis varient selon les organisations ou les chercheurs.

Les secteurs concernés sont, d'après l'économiste Bertrand Blancheton, « le tourisme littoral, les produits de la mer, le transport maritime, la construction navale, la production d'énergies marines, les services para-pétroliers et para-gaziers offshore, la gestion des câbles sous-marins, l'extraction de matériaux marins, ou encore les assurances et les services bancaires maritimes »[1].

Selon la définition de la Banque mondiale, l'économie bleue est « l’utilisation durable des ressources océaniques en faveur de la croissance économique, l’amélioration des revenus et des emplois, et la santé des écosystèmes océaniques »[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bertrand Blancheton, Introduction aux politiques économiques, Paris, Dunod, (ISBN 978-2-10-081676-7, lire en ligne)
  2. BNP Paribas Asset Management, « L'économie bleue, une thématique d'investissement encore méconnue », sur Les Echos,