Écomusée du fier monde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 8 février 2020 à 20:48 et modifiée en dernier par Tictacbot (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Écomusée du fier monde
Ecomusee du Fier Monde.jpg
Écomusée du fier monde
2050, rue Atateken, Montréal
Présentation
Type
Style
Usage
Site web
Localisation
Adresse
2050, rue Atateken, Montréal (Québec), H2L 3L8Voir et modifier les données sur Wikidata
H2L 3L8 Montréal, Québec
Flag of Canada.svg Canada
Coordonnées

l'écomusée du fier monde, fondé en 1980 et incorporé en 1982, est à la fois un musée d'histoire industrielle et ouvrière de Montréal, au Canada, et un musée citoyen.

Reconnu et soutenu par le ministère de la Culture et des Communications du Québec et par le Conseil des arts de Montréal, l'écomusée met en valeur l'histoire et le patrimoine du Centre-Sud de Montréal. Microcosme de la révolution industrielle au Québec de la seconde moitié du XIXe siècle, ce quartier a été témoin des impacts de l’industrie sur le travail et sur les conditions de vie des familles ouvrières.

Depuis 1995-1996, l'Écomusée du fier monde loge dans l'ancien bain public Généreux, un exemple de l'architecture des années 1920. Il est situé au 2050, rue Atateken, dans l'arrondissement Ville-Marie, à Montréal.

Expositions

Le musée dispose d'une exposition permanente et d'une multitude d'expositions passées.

Expositions permanentes

  • À cœur de jour ! Grandeur et misère d'une quartier populaire est une exposition traitant des travailleurs de la classe populaire de Montréal.

Expositions passées

  • Zilon et le Montréal Underground
  • InterReconnaissance: Une mémoire citoyenne se raconte est une exposition traitant des droits de la personne, en mettant de l'avant les témoignages d'individus s'impliquant ou étant touché par des situations de lutte pour leurs droits.[1] L'exposition est itinérante, ayant été exposée au Musée du Bas-Saint-Laurent à Rivière-du-Loup, puis à l'Écomusée du fier monde, au Musée pop à Trois-Rivières et enfin au Musée de la mémoire vivante à Saint-Jean-Port-Joli[2].
  • Les créateurs de paix
  • Variations sur l'art d'ici

Références

  1. ÉCOMUSÉE DU FIER MONDE, « Expositions passées », sur http://ecomusee.qc.ca/ (consulté le 4 octobre 2019)
  2. ÉCOMUSÉE DU FIER MONDE, « InterReconnaissance : Une mémoire citoyenne se raconte », sur http://ecomusee.qc.ca/ (consulté le 4 octobre 2019)

Voir aussi

Liens externes