Écomusée des Pays-Bas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Écomusée des Pays-Bas
Nederlands Openluchtmuseum827.JPG
Pont basculant et maisons de la Zaan
Informations générales
Type
Ouverture
1912
Fermeture
(1987)
Surface
1,7 ha
Visiteurs par an
509 000 (2013)
Site web
Collections
Genre
traditions populaires
Époque
de 1650 à 1950
Localisation
Pays
Province
Ville
Adresse
Schelmseweg 89
Coordonnées
Localisation sur la carte des Pays-Bas
voir sur la carte des Pays-Bas
Red pog.svg

L’écomusée des Pays-Bas (Nederlands Openluchtmuseum) est un musée néerlandais de plein air situé à Arnhem. Il offre un aperçu des conditions de vie aux Pays-Bas sur les 350 dernières années.

Entrée du musée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ferme et moulin

En 1912, quelques citoyens d'Arnhem se proposèrent de préserver certaines facettes de la vie traditionnelle des Pays-Bas, menacées par les progrès d'une industrialisation galopante. Ils entreprirent tout d’abord la reconstitution du domaine de Waterberg. Dès 1918, le musée, regroupant six maisons traditionnelles reconstituées, ouvrait ses portes.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, certaines de ces maisons factices ont hébergé des résistants et évacués. D'autres ont été détruites dans les combats, causant la perte irréparable d'habits et de meubles anciens.

Faute de visiteurs, le musée a été menacé de fermeture en 1987 ; un effort a été entrepris depuis pour proposer des animations. La renaissance du musée a bénéficié de l'inauguration de l'autoroute en 1996. Certaines expositions concernent l'Outre-mer, comme celle des Moluques.

En 2005, cet écomusée a été consacré « Musée européen de l'année. »

Architecture[modifier | modifier le code]

Un groupe de maisons.

Cet écomusée, le plus vaste et le plus ancien des Pays-Bas, propose 80 maisons reconstituées à visiter. Outre des fermes et des cottages de toutes les provinces, on peut y voir quelques ateliers et manufactures (entre autres une laiterie, un chantier naval et une brasserie), une église typique de la Zélande et une petite ville avec ses marchands, des jardins. Les groupes de maisons sont séparés par une autoroute, qui rappelle celle qui desservait Arnhem jusqu'à la deuxième guerre mondiale.

Un spectacle interactif, Hollandrama, retrace l'histoire des Pays-Bas.

En été, certaines de ces maisons sont habitées et les ateliers sont actifs et l'on peut aller dans des auberges. Une ferme est réservée aux enfants pour qu'ils découvrent la vie paysanne d'autrefois.

Voir également[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]