École royale de la Marine du Havre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

École royale de la Marine du Havre
Généralités
Création
Fondateur Louis XV
Dissolution 1775
Pays France
Adresse
Le Havre
Cadre éducatif
Type école navale
Directeur De Saint-Césaire

L'École royale de la Marine du Havre est une école navale créée par le roi Louis XV en 1773 pour rénover la formation des officiers de la Marine royale pratiquée par les Compagnies des gardes de la marine. Elle est fermée en 1775 par le roi Louis XVI.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , le roi Louis XV signe à Compiègne une ordonnance, portant la création d'une « École royale de marine au Havre »[a], à l'instigation de Pierre Étienne Bourgeois de Boynes, son ministre de la Marine et des Colonies[2]. Le roi précise que cette école a pour but d'« y instruire et exercer, tant dans la théorie que dans la pratique, les jeunes gens qui se destinent au service de la mer »[3]. Ses élèves, dénommés : « élève de l'École royale de la Marine » sont formés pour entrer comme officiers dans la Marine royale[1].

Sous le roi Louis XVI, l'école est supprimée le [4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Geistdoerfer, en 2005, considère que c'est la « première école navale »[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Geistdoerfer 2005, § 13.
  2. Anthiaume 1920, p. 10.
  3. Anthiaume 1920, p. 11.
  4. Anthiaume 1920, p. 122.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Abbé Anthiaume (préf. Amiral Didelot), Un ancêtre du borda au Havre : L'École royale de la Marine, Paris, Ernest Dumont, , 129 p. (lire en ligne).
  • Michel Vergé-Franceschi, « L'École du Havre une innovation (1773-1775) », dans Marine et éducation sous l'Ancien Régime, Paris, Éditions du CNRS, (ISBN 9782271106216, lire en ligne).
  • Patrick Geistdoerfer, « Chapitre troisième : La formation des officiers de marine : de Richelieu au XXIe siècle, des gardes aux « bordaches » », Techniques & Culture, no 45,‎ (lire en ligne, consulté le 19 décembre 2018).
  • Aline Lemonnier-Mercier, « Chapitre III. De l’importance grandissante des Ponts et Chaussées : construire pour la marine », dans Les embellissements du Havre au XVIIIe siècle, Presses universitaires de Rouen et du Havre, (ISBN 978-2-87775-540-5, lire en ligne).
  • Liliane Alfonsi, « Une expérience de remise en question du critère de noblesse : l'École Royale de Marine du Havre (1773-1775) », Annales historiques de la Révolution française, no 384,‎ , p. 25-54 (lire en ligne, consulté le 19 décembre 2018).

Articles connexes[modifier | modifier le code]