École polytechnique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sur les autres projets Wikimedia :

Une école polytechnique est généralement un établissement d'enseignement supérieur technique et technologique ayant un statut universitaire ou assimilé, ou rattaché à une université. Il s'agit d'une appellation que de nombreux pays attribuent à des instituts de technologie[a].

Le terme Polytechnique (écrit avec une majuscule initiale, seulement dans cet emploi) désigne l'École polytechnique française, fondée en 1794 sous le nom d'« École centrale des travaux publics ». Le mot apparaît pour la première fois dans un document publié par Prieur de la Côte d'Or au début de l'année 1795[1],[2]. Ce néologisme symbolise la pluralité des techniques enseignées à l'École polytechnique. Il est formé du préfixe « poly » et du mot « technique » (du grec πολύτεχνος « habile en de nombreux arts »)[3].

Algérie[modifier | modifier le code]

Belgique[modifier | modifier le code]

Brésil[modifier | modifier le code]

Cameroun[modifier | modifier le code]

Canada[modifier | modifier le code]

Québec[modifier | modifier le code]

Côte-d'Ivoire[modifier | modifier le code]

Congo[modifier | modifier le code]

  • École Nationale Supérieure Polytechnique (ENSP) de l'Université Marien NGOUABI[4] ;

Espagne[modifier | modifier le code]

États-Unis[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

En France, nombreux sont les établissements nommés « école polytechnique » ou comprenant le terme « polytechnique » dans leur dénomination. La plus prestigieuse des écoles polytechniques françaises reste avant tout :

Elle n'est pas à confondre avec les écoles polytechniques universitaires, des écoles d'ingénieurs publiques rattachées à des universités et formant le Réseau Polytech :

Il existe aussi les instituts nationaux polytechniques (Groupe INP), grands établissements regroupant plusieurs écoles et/ou formations supérieures, et assimilés à des universités :

D'autres écoles encore possèdent dans leur sigle la dénomination « polytechnique » sans avoir de lien avec les écoles et instituts ci-dessus :

Il existe également des concours d'entrée dans les écoles d'ingénieurs portant la dénomination de polytechnique :

Enfin, le terme polytechnique peut être entendu lorsque l'on désigne la Prépa des INP dont l'ancien nom est « cycle préparatoire polytechnique ». Il s'agit de deux années de « prépa intégrée » permettant d'intégrer les écoles d'ingénieurs des instituts nationaux polytechniques.

Grèce[modifier | modifier le code]

Guinée[modifier | modifier le code]

Italie[modifier | modifier le code]

Mexique[modifier | modifier le code]

Pologne[modifier | modifier le code]

Le nom d’école polytechnique (Politechnika) est donné, en Pologne, à des établissements publics d’enseignement supérieur technologique et de recherche habilités à délivrer des diplômes universitaires (ingénieur, master-ingénieur, doctorat) :

Portugal[modifier | modifier le code]

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Une polytechnic (en) était une institution d’enseignement britannique (en Angleterre, Irlande du Nord et au pays de Galles) qui proposait entre 1965 et 1992 des diplômes de l’enseignement supérieur dans les domaines des sciences, techniques et mathématiques, avec une insistance particulière sur les sciences de l'ingénieur. Ces institutions sont devenues des universités indépendantes en 1992 et en mesure de délivrer elles-mêmes leurs diplômes. La plupart d’entre elles sont restées fidèles à leur mission originale qui était de développer les capacités professionnelles de leurs élèves.

Sénégal[modifier | modifier le code]

Suisse[modifier | modifier le code]

Tunisie[modifier | modifier le code]

Ukraine[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une liste plus large de ces établissements figure dans l'article en anglais : en:Institute of technology.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Programmes de l'enseignement polytechnique de l'École centrale des travaux publics, Paris, .
  2. 1795, « Mémoire sur l'École centrale des travaux publics » dans Choix de rapports, opinions et discours prononcés à la Tribune Nationale, t. XV, p. 308 et 283 : « On pourrait la désigner alors sous le nom d'École polytechnique. »
  3. Définition de polytechnique, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  4. « Université Marien Ngouabi | Université Marien Ngouabi », sur umng.cg (consulté le 11 mars 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]