École normale Laval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 28 juillet 2019 à 19:07 et modifiée en dernier par Cephas (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

École normale Laval
Image illustrative de l’article École normale Laval
Située au château Haldimand de 1857 à 1892
Généralités
Création 1856
Dissolution 1970
Cadre éducatif
Type École normale
Formation Enseignement
Langues étudiées Français

L'École normale Laval est une école normale québécoise située à Québec et ayant existé de 1856 à 1970.

Histoire

En avril 1856, la Chambre d'assemblée du Bas-Canada adopte une loi créant les écoles normales. L'École normale Laval est créée le par un règlement de Pierre-Joseph-Olivier Chauveau, alors surintendant de l'éducation du Bas-Canada[1]. Son objectif est de former les enseignants francophones des districts bas-canadiens à l'est de Trois-Rivières. Les femmes n'y ont pas accès et étudient plutôt au monastère des Ursulines de Québec. Un cursus d'une année permet d'obtenir un diplôme d'enseignement dans une école élémentaire et un cursus de deux ans dans une école-modèle.

De 1857 à 1892, l'École est située au château Haldimand. Elle est ensuite hébergée temporairement au séminaire de Québec jusqu'en 1900. Elle déménage ensuite à l'ancienne villa de Guillaume-Eugène Chinic sur le chemin Sainte-Foy. L'édifice rehaussé d'un étage et agrandi sur les côtés. Vers 1960, le bâtiment est détruit pour faire place à l'école secondaire Joseph-François-Perrault. L'École normale déménage donc une dernière fois, à l'emplacement actuel du Cégep Garneau. En 1970, la formation des enseignants passe à la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université Laval.

Notes et références

  1. Rapport du surintendant de l'éducation dans le Bas-Canada pour l'année 1856 (lire en ligne), p. 148

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes