École nationale supérieure Mines-Télécom Lille-Douai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
IMT Lille-Douai
Logo IMT Lille Douai.svg
Histoire et statut
Fondation
2017[1] par fusion des Mines de Douai (fondée en 1878) et de Télécom Lille (fondée en 1990).
Type
Nom officiel
Ecole nationale supérieure Mines-Télécom Lille Douai (IMT Lille Douai)
Régime linguistique
français, anglais
Directeur
Membre de
Site web
Chiffres-clés
Etudiants (Mineurs et Télécomiens)
2000
Enseignants-chercheurs
180[2]
Budget
44 000 000 €[3]
Localisation
Campus
Lille (Villeneuve d'Ascq), Douai
Ville
Pays
Géolocalisation sur la carte : Europe
(Voir situation sur carte : Europe)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Nord
(Voir situation sur carte : Nord)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

L'école nationale supérieure Mines-Télécom Lille-Douai[1] (IMT Lille-Douai) est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) et l'une des 205 écoles d'ingénieurs françaises accréditées au à délivrer un diplôme d'ingénieur[4].

Elle est rattachée au Ministère de l'Économie et des Finances, chargée de l'industrie et du numérique.

École publique généraliste, elle résulte de la fusion en 2017 des deux grandes écoles d'ingénieurs Mines Douai et Télécom Lille.

Elle est située dans la région des Hauts-de-France, partagée entre deux campus : la Cité Scientifique de l'Université de Lille (Villeneuve-d'Ascq, Métropole européenne de Lille), et le site de Douai.

L'école est affiliée à l'Institut Mines-Télécom et à l'Université de Lille. Elle est membre de la Conférence des Grandes Ecoles et du Collegium des grandes écoles de Lille[5] qui regroupe les huit grandes écoles publiques de la ville de Lille (Arts et Métiers, Centrale Lille, IMT Lille Douai, ENSCL, ENSAIT, ENSAPL, École Supérieure de Journalisme de Lille et Sciences Po Lille).

Présentation[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

L’École nationale supérieure des mines de Douai est créée en 1878.

Télécom Lille est créée en 1990.

En 2012, l’Institut Mines-Télécom est créé, réunissant les écoles des mines et les écoles des télécommunications. La fusion des Mines de Douai et de Télécom Lille est finalement réalisée le , en même temps que celle créant l’IMT Atlantique[6].

La création des nouvelles écoles est commentée dans la presse lors de la sortie des nouveaux classements. Le Monde écrivait "Cette année, « deux nouveaux établissements de poids » font leur apparition. L’Institut Mines-Télécom (IMT) Atlantique (issu de la fusion Mines de Nantes et Télécom Bretagne) et l’Institut Mines-Télécom (IMT) Lille Douai, né du rapprochement des Mines de Douai et de Télécom Lille"[7].

Directeurs[modifier | modifier le code]

Nom Dates Notes
1 Daniel Boulnois[8] Du 1er janvier 2017 au Diplômé de l'école des Mines de Douai, ingénieur du corps des Mines.
2 Alain-Louis Schmitt[9] Depuis le 1er mai 2017 Diplômé de l'école des Mines de Douai, ingénieur du corps des Mines, docteur en génie mécanique.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

C'est à la suite de la fusion que l'école a adopté son nouveau logo, signe de son appartenance à l'Institut Mines-Télécom[10].

Enseignement[modifier | modifier le code]

IMT Lille Douai délivre jusqu'en 2022 les diplômes d'ingénieurs dispensés respectivement par Mines Douai et Télécom Lille[1]. À partir de 2018, les élèves qui intègrent l'école suivent un cursus unique d'ingénieur généraliste ou des cursus par apprentissage menant à des diplômes d'ingénieurs de spécialité[11]. Les premiers diplômés du cursus ingénieur généraliste d'IMT Lille Douai sortent de l'école en 2021.

Recrutement[modifier | modifier le code]

La majorité du recrutement de l'école, après une classe préparatoire aux grandes écoles scientifique, se fait sur la banque de notes du concours commun Mines-Ponts via le Concours Mines-Télécom.

Parallèlement au concours Mines-Télécom, l'école propose un recrutement d’Élèves-Ingénieurs de l’Industrie et des Mines (EIIM). Il s’agit d’un corps d’élèves fonctionnaires de l’État, salariés du Ministère chargé de l’Industrie. L’admission des EIIM en cursus ingénieur se fait sur la base du concours commun TPE/EIVP. Héritage de l'école des Mines, IMT Lille Douai est la seule école à proposer ce titre après une classe préparatoire[12].

Des places sont également ouvertes via l'admission sur titre pour des élèves de DUT, L3, M1 ou venant d'écoles ou d'universités étrangères[13] (recrutement via Campus France). L'école recrute également après le bac via le concours Geipi Polytech[14].

Formation[modifier | modifier le code]

Ingénieur généraliste[modifier | modifier le code]

IMT Lille Douai propose une formation d’ingénieur en trois ans (ou en cinq ans pour les étudiants recrutés en post-bac).

Chaque élève choisit une combinaison d’Unités de Valeurs (UV) lui permettant d’acquérir, au fil des années, des compétences techniques, liées aux domaines de l’école (et des compétences transverses de management, communication, économie, etc.) :

  • Sciences et technologies du numérique
  • Energie et environnement
  • Matériaux et structures
  • Processus pour l’industrie et les services

Chaque année les étudiants effectuent un stage allant de huit semaines pour la L1 à 24 semaines pour le projet de fin d’étude de dernière année.

Pendant son cursus, chaque étudiant doit obligatoirement partir à l'étranger pour une durée minimale de 20 semaines, en stage, séjour académique ou double diplôme, afin de pouvoir obtenir son diplôme d'ingénieur.

Ingénieur de spécialité (apprentissage)[modifier | modifier le code]

Cinq diplômes d’ingénieur de spécialité accessibles par la voie de l’apprentissage :

  • Télécommunications et Informatique
  • Génie Industriel (en partenariat avec InGHenia , le campus alternance d'IMT Lille Douai)
  • Plasturgie et Matériaux Composites (en partenariat avec l’ISPA)
  • Génie Civil et Systèmes Ferroviaires (en partenariat avec InGHenia)
  • Génie énergétique, en partenariat avec le Parc d'innovation Euraénergie qui porte les sujets de la transition énergétique et de l'écologique industriel depuis la plateforme industrialo-portuaire de Dunkerque (1er noeud énergétique européen).

Diplômes nationaux de Master[modifier | modifier le code]

2 diplômes nationaux de Master (DNM) ouvrent à la rentrée 2021. Ces formations enseignées en anglais sont notamment proposées aux étudiants internationaux :

  • MSc Eco-design and Advanced Composite Structures
  • MSc Advanded Design and Management of Durable Constructions

Mastères spécialisés (accréditation CGE)[modifier | modifier le code]

Cinq mastères spécialisés accrédités par la Conférence des Grandes Ecoles (CGE) :

  • Mastère Spécialisé Bâtiment à Énergie Positive
  • Mastère Spécialisé Ingénierie de la Cybersécurité
  • Mastère Spécialisé Management des Risques Professionnels et Technologiques
  • Mastère Spécialisé Produits et Procédés de l’Industrie du Béton
  • Mastère Spécialisé Ingénierie de l’Economie Circulaire

Doctorat[modifier | modifier le code]

IMT Lille Douai est accréditée à délivrer le diplôme de Docteur au sein de deux écoles doctorales régionales : Sciences pour l’Ingénieur (SPI) et Sciences de la Matière, du Rayonnement et de l’Environnement (SMRE).

Formations professionnelles[modifier | modifier le code]

Des formations à destination des ingénieurs et techniciens en entreprise.

Recherche[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

IMT Lille Douai est aussi un centre de recherche. Le site de Douai héberge notamment des laboratoires spécialisés en énergétique, plasturgie, génie civil, informatique et génie environnemental[15]. Le campus de Villeneuve-d'Ascq (Cité Scientifique) héberge les nombreux laboratoires scientifiques de l'Université de Lille.

Au sein de l'école, la recherche est organisée autour de trois Centres d’Enseignement, de Recherche et d’Innovation (CERI) : Systèmes numériques, Matériaux & procédés, Energie Environnement[16].

Systèmes numériques regroupe les équipes :

  • Informatique et réseaux
  • Informatique et automatique
  • Systèmes de communication

Matériaux & procédés regroupe les équipes :

  • Technologie des polymères et composites et ingénierie mécanique
  • Génie civil et environnemental

Energie & environnement regroupe les équipes :

  • Sciences de l’atmosphère et génie de l’environnement
  • Énergétique industrielle

Classement[modifier | modifier le code]

Au niveau national, IMT Lille Douai a été classée dès sa première année d’existence dans le "groupe A" par L'Etudiant.

Elle est aussi entrée dans le classement de Shanghai, répertoriant les principales universités mondiales, pour la catégorie "Sciences de l'atmosphère" : rang 201-300 des écoles mondiales et rang 14-17 des écoles françaises[17].

Classements nationaux :

Nom 2019 (Rang) 2020 (Rang) 2021 (Rang)
L’Étudiant[18] 16 33 19
Le Figaro (Ecoles d'ingénieurs généralistes et pluridisciplinaires)[19] - 11 10
Usine Nouvelle[20] 66 48 -
DAUR[21] 63 38 -

Campus et vie associative[modifier | modifier le code]

Présentation[modifier | modifier le code]

La vie associative d’IMT Lille Douai s’organise autour de 4 bureaux[22] :

  • Le bureau des élèves (BDE) fait le lien entre l'administration et les étudiants, il gère entre autres les partenariats de l'école, l'organisation de certaines soirées et la distribution du courrier.
  • Le bureau des arts (BDA) organise des sorties culturelles, des voyages et gère les différents clubs artistiques ou culturels de l'école.
  • Le bureau des sports (BDS) participe à l’organisation du sport à l’école et s’occupe du Comité Cartel, du Comité Course Croisière Edhec , et des différents clubs sportifs de l'école
  • Le bureau de l'humanitaire (BDH) organise des actions humanitaires tout au long de l'année et accompagne le comité Téléthon, l'association Eurotandem ou encore le 4L Trophy .

Les élèves d'IMT Lille Douai s'occupent par ailleurs d'autres clubs et associations, parmi lesquels[23]:

  • ARTEMIS, la junior-entreprises d’IMT Lille Douai. Les juniors-entreprises permettent aux étudiants de réaliser des projets à la demande des entreprises.
  • Le Comité Gala, qui oeganise le Gala de l'école.
  • TEDx IMT Lille Douai, depuis 2017[24].
  • Le CAPA[25] , ou Comité d'Accueil des Premiers Arrivants.

Sport[modifier | modifier le code]

Dans la formation sous statut étudiant, la pratique du sport est obligatoire pour les élèves-ingénieurs d’ IMT Lille Douai[26] en L1, L2, L3 et M1. Les alternants, les M2, et les autres formations ont également accès aux infrastructures sportives d' IMT Lille Douai.

Résidences et mobilité[modifier | modifier le code]

Sur le campus lillois (Villeneuve-d'Ascq), à 300 mètres de l'école, se trouve la résidence REEFLEX, avec une aile de 170 appartements dédiés aux étudiants de l'école.

À Douai, les élèves peuvent bénéficier d'une chambre à La Maison des Élèves, ensemble de trois résidences en centre-ville[27].

La ville de Douai possède une gare desservie par des TGV et TER à 20 minutes à pied des résidences. Le durée du trajet Paris-Douai est d'environ 1h10 en TGV ; celle de Douai-Lille est de 20 minutes en TER.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Décret no 2016-1527 du 14 novembre 2016 modifiant le décret no 2012-279 du 28 février 2012 relatif à l'Institut Mines-Télécom
  2. « Plaquette d'informations IMT Lille Douai » (consulté le 26 mai 2019).
  3. « Site officiel de l'alternance de l'Institut Mines-Télécom » (consulté le 26 mai 2019).
  4. Arrêté du 28 janvier 2020 fixant la liste des Écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé
  5. « Mise en place du "Collégium des Grandes Ecoles Publiques de Lille" », sur www.capcampus.com (consulté le 27 avril 2020)
  6. Céline Authemayou, « Télécom Lille et Mines Douai : une fusion en janvier 2017 », sur www.letudiant.fr/educpros,
  7. « Classement 2017 des écoles d’ingénieurs : Polytechnique surpasse ses concurrents », sur lemonde.fr (consulté le 11 septembre 2019)
  8. « Article 60 - Décret n° 2016-1527 du 14 novembre 2016 modifiant le décret n° 2012-279 du 28 février 2012 relatif à l'Institut Mines-Télécom - Légifrance », sur www.legifrance.gouv.fr (consulté le 14 décembre 2020)
  9. « Un nouveau directeur pour IMT Lille Douai | IMT Lille Douai », sur imt-lille-douai.fr (consulté le 14 décembre 2020)
  10. Vivien Benard, « Institut Mines Telecom : Nouveaux noms, logos et architecture », sur imt.fr, (consulté le 25 juillet 2019)
  11. « Site officiel d'IMT Lille Douai »
  12. Décret n° 2012-984 du 22 août 2012 portant statut particulier du corps des techniciens supérieurs de l'économie et de l'industrie, (lire en ligne)
  13. http://www.imt-lille-douai.fr/#formation
  14. http://imt-lille-douai.fr/admissions/admissions/
  15. http://imt-lille-douai.fr/recherche-et-innovation
  16. « Recherche et innovation > Centres d'enseignement, de recherche et d'innovation | IMT Lille Douai », sur imt-lille-douai.fr (consulté le 25 juillet 2019)
  17. « ShanghaiRanking's Global Ranking of Academic Subjects 2020 - Atmospheric Science | Shanghai Ranking - 2020 », sur www.shanghairanking.com (consulté le 5 juillet 2020)
  18. « Classement 2021 des écoles d'ingénieurs - L'Etudiant », sur www.letudiant.fr (consulté le 18 janvier 2021)
  19. « Classement 2021 des écoles d'ingénieurs généralistes et pluri-disciplinaires », sur Le Figaro Etudiant (consulté le 18 janvier 2021)
  20. « Le classement 2019 des écoles d'ingénieurs », sur Usine Nouvelle
  21. « Classement des écoles d'ingénieurs 2020. | DAUR », sur daur-rankings.com (consulté le 10 mai 2020)
  22. « Vie étudiante > Associatif | IMT Lille Douai », sur imt-lille-douai.fr (consulté le 25 juillet 2019)
  23. « Plaquette Alpha5pdf », sur calameo.com (consulté le 25 juillet 2019)
  24. « Site officiel | TEDxIMTLilleDouai »
  25. « CAPA - IMT Lille Douai (site Douai) », sur capa.etu.imt-lille-douai.fr (consulté le 30 juin 2020)
  26. « Vie étudiante > Sport | IMT Lille Douai », sur imt-lille-douai.fr (consulté le 25 juillet 2019)
  27. « Vie étudiante > Se loger sur le campus | IMT Lille Douai », sur imt-lille-douai.fr (consulté le 25 juillet 2019)