École nationale des techniciens de l'équipement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

En France, l'École nationale des techniciens de l'équipement (ENTE) est un centre de formation à compétence nationale implanté sur deux sites - Aix-en-Provence, ouvert en 1972, et Valenciennes, ouvert en 1996 - et rattaché à deux ministères (actuellement : Ministère de la Transition écologique et solidaire, et Ministère de la Cohésion des territoires).

Cette école s’inscrit dans le réseau de formation propre à ces ministères, qui comprend en outre :

  • l’École nationale des ponts et chaussées (ENPC) ;
  • l’École nationale des travaux publics de l’Etat (ENTPE) ;
  • l’École nationale de l’aviation civile (ENAC) ;
  • l’École nationale de la météorologie (ENM) ;
  • le Groupe écoles des affaires maritimes (CIDAM) ;
  • l’École nationale des sciences géographiques (ENSG Géomatique) ;
  • l’Institut de Formation de l’Environnement (IFORE) ;

ainsi que dix centres de Valorisation des Ressources Humaines (CVRH) destinés à enrichir les connaissances professionnelles des fonctionnaires tout au long du déroulement de leur carrière.

Elle assure la formation des lauréats aux concours de recrutement (internes et externes) dans les corps de catégorie B du Ministère chargé du développement durable : depuis 2012, les corps concernés sont les Techniciens supérieurs principaux du développement durable[1] et les Secrétaires d'administration et de contrôle du développement durable[2].

L'École délivre le titre de "chargé(e) de projet en aménagement durable des territoires", enregistré au Répertoire national des certifications professionnelles (Arrêté du 29 juillet 2014) au niveau III (équivalent BTS / DUT). L'ENTE forme également des élèves non fonctionnaires en vue de l'obtention de ce titre.

Elle réalise aussi des formations courtes : formation post-recrutement pour les techniciens supérieurs du développement durable et les secrétaires d'administration et de contrôle du développement durable promus par la voie de l'examen professionnel ou de la liste d'aptitude, formations de prise de poste ou continues pour les agents du Ministère.

De 1996 à 2013, elle a assuré la formation post-concours des techniciens supérieurs de la Ville de Paris, qui suivaient le même cursus que les techniciens supérieurs du ministère.

Recrutement[modifier | modifier le code]

Fonctionnaires stagiaires[modifier | modifier le code]

S'agissant de recrutements dans la fonction publique de l'État, ils se font par concours[3].

Pour le corps des Techniciens supérieurs principaux du développement durable, les concours (externe et interne) sont organisés selon les spécialités du corps (Techniques générales ; Exploitation et entretien des infrastructures ; Navigation, sécurité maritime et gestion de la ressource halieutique et des espaces marin et littoral). Le concours externe exige un niveau Bac+2. Le concours comporte deux épreuves écrites (note de synthèse ; questionnaire technique) et une épreuve orale (entretien) ; pour la spécialité Navigation, l'oral comporte en outre des épreuves sportives[4].

Le corps des secrétaires d'administration et de contrôle du développement durable est organisé en deux spécialités. Pour la spécialité Administration générale, le concours externe est de niveau Bac[5]. Pour la spécialité Contrôle des transports terrestres, le concours externe est de niveau Bac+2[6].

Élèves non fonctionnaires[modifier | modifier le code]

Les élèves non fonctionnaires sont admis via le portail Parcoursup ou, pour ceux qui ne peuvent pas utiliser ce portail, par dépôt direct d'un dossier auprès de l'ENTE. Ces élèves sont astreints au paiement de droits d'inscription, et peuvent bénéficier de bourses sur critères sociaux, dont les montants sont identiques à ceux des établissements dépendant du ministère de l'enseignement supérieur.[7]

Formation[modifier | modifier le code]

Techniciens supérieurs principaux du développement durable[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Une fois le concours réussi les techniciens supérieurs principaux du développement durable (TSPDD) sont affectés suivant leurs choix et les places disponibles dans un des deux établissements pour y suivre leur formation. Les deux établissements assurent la même formation.

Pour certains lauréats, peut être proposée une modalité de formation en alternance et à distance : ils sont alors affectés administrativement dans un service dès le début de la formation ; ils suivent à l’ENTE le tronc commun, puis la suite de la formation se déroule en alternance entre l’école et le poste d’affectation, avec des modalités de formation à distance ; La troisième partie de la formation est ainsi identique pour tous les stagiaires.

La formation débouche sur l'attribution du titre de "chargé(e) de projet en aménagement durable des territoires", reconnu de niveau III.

Déroulement de la formation[modifier | modifier le code]

La formation est structurée en 3 périodes, depuis l’appréhension des compétences et connaissances générales jusqu’à l’acquisition de savoir-faire professionnels pour accompagner la prise de poste[8].

La 1re période est un tronc commun d’une durée d’environ 1 mois qui réunit l’ensemble des TSPDD des 3 spécialités à l’ENTE. Il aborde les aspects fondamentaux pour l’insertion dans l’environnement professionnel. Les principaux objectifs sont d’acquérir la capacité à comprendre le sens et devenir un acteur du développement durable, se situer dans l’ensemble des acteurs de l’aménagement des territoires et s’intégrer dans son environnement professionnel (bureautique, communication écrite et orale,aspects juridiques et économiques). Après ce tronc commun, les stagiaires de la spécialité « navigation, sécurité maritime et gestion de la ressource halieutique et des espaces marin et littoral » poursuivent leur formation à l’école nationale de la sécurité et de l’administration de la mer.

La 2e période de formation, d’octobre à février, vise l’acquisition des compétences nécessaires à l’ensemble des métiers exercés par les TSPDD spécialités techniques générales et exploitation-entretien des-infrastructures. Les principaux objectifs sont de comprendre les enjeux d’un territoire pour contribuer à son développement et son aménagement, définir des solutions techniques et prendre en compte les dimensions systémiques, économiques, juridiques, à utiliser les méthodes et outils liés à la conception d’un projet sur un territoire, communiquer dans les différentes situations professionnelles. Cette période de formation comprend également un stage en service de 2 semaines.

La dernière période, de mars à juin, a pour but la préparation à la prise de poste en suivant un parcours spécialisé dans le domaine d’activité du poste occupé pour acquérir un socle de connaissances ainsi que les compétences nécessaires à la prise de poste (enjeux du domaine, acteurs, cadre juridique et procédures, méthodes et outils employés,...). Les stagiaires sont en service sur leur poste d’affectation, et suivent une formation en alternance et à distance, comprenant environ 4 semaines de formation en présentiel à l’ENTE.

Secrétaires d'administration et de contrôle du développement durable[modifier | modifier le code]

Les stagiaires des deux spécialités suivent un tronc commun d’un mois, avant des parcours différenciés selon la spécialité[9].

Pour la spécialité « administration générale », la période d’approfondissement des compétences professionnelles se traduit par environ deux mois d’apports à l’ENTE, suivis d’une période en service ; en juin, un module revenant sur l’analyse des situations de travail conclut cet aspect de la formation. La formation de spécialisation et d’adaptation au poste est faite sous forme de 4 semaines de formation à l’école, en alternance avec la présence en service.

Pour la spécialité « contrôle des transports terrestres », après le tronc commun se déroule une période d’approfondissement, constituée de modules « métier » réalisés soit à l’établissement de Valenciennes de l’ENTE, soit au Centre de valorisation des ressources humaines de Clermont-Ferrand. Ces modules représentent environ 28 semaines de formation, en alternance avec la présence en poste.

Élèves non fonctionnaires[modifier | modifier le code]

Le titre de "Chargé de projet en aménagement durable des territoires" peut être obtenu à l’issue d’une formation délivrée par l’ENTE sur deux années scolaires aux titulaires d’un baccalauréat. Elle peut être suivie notamment sous le statut d’étudiant ou de demandeur d’emploi.

En fonction de leurs acquis antérieurs (formation et expérience professionnelle), les candidats peuvent être admis directement en deuxième année. Celle-ci correspond à l'année de formation des lauréats des concours externe et interne de technicien supérieur principal du développement durable. Ils suivent alors le même cursus avec quelques adaptations de cours du fait de leur statut et de leurs débouchés professionnels différents. En particulier, la dernière période de formation se déroule alors sous forme de stage.

La première année de la formation a pour but d’apporter les fondamentaux scientifiques, techniques et méthodologiques dans les domaines des sciences de l’environnement, des sciences de l’ingénieur et des sciences humaines et sociales. Cette première année, centrée sur l’observation des territoires, vise à permettre la bonne intégration dans la deuxième année, qui développe l’analyse du territoire et la conduite de projets d’aménagement sur le territoire.

Métiers des stagiaires fonctionnaires[modifier | modifier le code]

Les fonctionnaires généralistes (techniciens supérieurs principaux "Techniques générales" et secrétaires d'administration et de contrôle "Administration générale") sont affectés dans les services du Ministère ou dans certains établissements publics sous sa tutelle. Ils sont susceptibles de travailler notamment dans les domaines suivants :

1.Ressources humaines

2.Gestion et comptabilité

3.Commande publique et marchés

4.Affaires juridiques et contentieuses

5.Transports, sécurité routière

6.Informatique

7.Urbanisme, aménagement

8.Habitat, logement, politique de la ville

9.Environnement

10.Métiers de la formation

11.Communication

12.Administration de données et systèmes d’information

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret n° 2012-1064 du 18 septembre 2012 portant statut particulier du corps des techniciens supérieurs du développement durable : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026385613
  2. Décret n° 2012-1065 du 18 septembre 2012 portant statut particulier du corps des secrétaires d'administration et de contrôle du développement durable : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026385613
  3. Site officiel des recrutements et concours du ministère : http://www.concours.developpement-durable.gouv.fr/
  4. Arrêté du 13 décembre 2012 relatif aux modalités d’organisation, à la nature et au programme des épreuves du concours externe pour l’accès au grade de technicien supérieur du développement durable ainsi qu’à la composition et au fonctionnement du jury : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026811166 ; Arrêté du 13 décembre 2012 relatif aux modalités d'organisation, à la nature et au programme des épreuves du concours interne pour l'accès au grade de technicien supérieur principal du développement durable ainsi qu'à la composition et au fonctionnement du jury : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026811188
  5. Arrêté du 12 décembre 2012 fixant la nature et le programme des épreuves des concours externe, interne et troisième concours de recrutement des secrétaires d'administration et de contrôle du développement durable de classe normale, spécialité administration générale : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026805489
  6. Arrêté du 12 décembre 2012 fixant la nature et le programme des épreuves des concours externe et interne de recrutement des secrétaires d'administration et de contrôle du développement durable de classe supérieure, spécialité contrôle des transports terrestres : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026810139
  7. Arrêté du 24 décembre 2014 fixant le montant des droits d'inscription à l'Ecole nationale des techniciens de l'équipement : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000030135735 et arrêté du 18 décembre 2013 relatif à l'attribution des bourses sur critères sociaux à l'Ecole nationale des techniciens de l'équipement : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028375134
  8. Arrêté du 26 juillet 2013 fixant les règles d'organisation générale, le contenu et les modalités d'évaluation de la période de formation professionnelle statutaire des techniciens supérieurs principaux du développement durable : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027806025
  9. Arrêté du 26 juillet 2013 fixant les règles d'organisation générale, le contenu et les modalités d'évaluation de la période de formation professionnelle statutaire des secrétaires d'administration et de contrôle du développement durable : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027805993

Liens externes[modifier | modifier le code]