École nationale d'ingénieurs de Tunis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ENI et ENIT.
École nationale d'ingénieurs de Tunis
Logo enit.jpg

Logo de l'École nationale d'ingénieurs de Tunis

Histoire et statut
Fondation
Type
École nationale publique
Nom officiel
المدرسة الوطنية للمهندسين بتونس
Régime linguistique
Fondateur
Directeur
Pr Hatem Zenzri[1]
Localisation
Campus
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de Tunisie
voir sur la carte de Tunisie
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Tunis
voir sur la carte de Tunis
Red pog.svg
Divers
Membre de
Mediterra (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

L'École nationale d'ingénieurs de Tunis (arabe : المدرسة الوطنية للمهندسين بتونس) ou ENIT est une école d'ingénieurs tunisienne, la plus ancienne du pays après l'Institut national agronomique de Tunisie (1898). Dépendant de l'université de Tunis - El Manar, elle se situe au sein du campus d'El Manar à Tunis.

Fondée officiellement le 31 décembre 1968 par Mokhtar Latiri, elle forme des ingénieurs dans les domaines du génie civil, électrique, industriel et mécanique, de l'informatique et des télécommunications. Deux nouvelles spécialités sont ajoutées au début de l'année universitaire 2010-2011 : techniques avancées ainsi que hydraulique et environnement. Une nouvelle spécialité rattachée au département de mathématiques appliquées est rajoutée au début de l'année universitaire 2012-2013 : modélisation pour l'industrie et les services[2].

Les élèves entrent généralement dans cette école par le biais du concours national d'accès aux écoles d'ingénieurs. En 2008, elle compte plus de 1 400 étudiants en formation d'ingénieur et autant en formation de troisième cycle (master, doctorat, etc.). Son corps professoral compte plus de 220 enseignants de diverses spécialités.

Départements[modifier | modifier le code]

L'ENIT compte cinq départements indépendants :

  • Génie civil ;
  • Génie électrique ;
  • Génie industriel ;
  • Génie mécanique ;
  • Technologies de l'information et de la communication.

Chaque département propose différents masters et doctorats et possède ses propres laboratoires de recherche.

Formation doctorale[modifier | modifier le code]

Master professionnel[modifier | modifier le code]

Le master professionnel en management de l'innovation, accrédité par l'université de Leipzig dans le cadre du régime LMD, est co-construit en partenariat avec des industriels nationaux. L’objectif est de former des ingénieurs managers en organisation industrielle ayant la capacité de mener des projets d’amélioration de la qualité sur le plan technique ou de gestion des ressources humaines et de gérer les systèmes de production et d’organisation[3].

Le master professionnel en politique d'ingénierie et de technologie, en cours d'accréditation par l'Unesco dans le cadre du régime LMD, vise à former à l’expertise dans le domaine de la conception, de l’analyse et de l’évaluation des politiques publiques en STI[4].

Masters de recherche[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du régime LMD, le master de recherche s’effectue parallèlement à la formation de base des ingénieurs de l’ENIT pour permettre à ces derniers d'obtenir un double diplôme. Les élèves inscrits dans l’un des masters de l’ENIT sont tenus d'assister à un volume horaire complémentaire à celui validé dans leur formation de base. Dix masters de recherche existent en 2017[5].

Recherche[modifier | modifier le code]

L'établissement accueille douze laboratoires et six unités de recherche[6].

Associations[modifier | modifier le code]

Parmi les associations de l'école figurent l'Association des anciens de l'ENIT, qui a pour but d'assurer un lien et une continuité entre les anciens de l'ENIT et par la même occasion un lien avec les étudiants de cette école, et l'association internationale d'échange d'étudiants IAESTE qui a pour but l'échange des étudiants ingénieurs et architectes pour des stages professionnels.

Activités culturelles[modifier | modifier le code]

L'ENIT comporte plusieurs clubs d'activités culturelles offrant à l'étudiant un divertissement ou un savoir-faire particulier ; leurs buts et leurs cibles sont tantôt différents et tantôt similaires :

  • AstroENIT : point de rencontre de tous les amateurs d'astronomie et de cosmologie ;
  • Club d'équitation : réunit les amateurs d'équitation ;
  • Club AEROSPACE ENIT : s’intéresse au conception des avions ;
  • Club ENIT.net : s'intéresse aux technologies Microsoft ;
  • Club G²FOSS ENIT : club des logiciels libres réunissant les élèves ingénieurs passionnés par le sujet ;
  • Club GE : il réunit les étudiants dont la formation est le génie électrique ;
  • Club Génie mécanique : il réunit les étudiants de génie mécanique afin de réaliser des projets dans le domaine mécanique ;
  • Club GC : réunit les étudiants suivant une formation d’ingénieur en génie civil ;
  • Club GI : il réunit les étudiants dont la formation est le génie industriel ;
  • Club MIndS-TA : un club réunissant les étudiants des filières modélisation pour l'industrie et services et techniques avancées ;
  • Club Nippon ENIT : il réunit ceux qui sont intéressés par la culture japonaise, les jeux vidéos et les mangas ;
  • Club Robotique ENIT : il s'intéresse à la robotique et aux nouvelles technologies ;
  • ENIT Arts Club : un club pour les artistes et les amateurs de l'art dont les activités sont axées principalement sur la peinture, la musique et le théâtre ;
  • ENIT EcoCar : un club dédié à la construction de voitures écologiques ;
  • FabLab ENIT : un club avec pour principal objectif de promouvoir la culture DIY (Do it yourself), de favoriser l’éducation aux sciences techniques et de démocratiser la fabrication numérique et personnelle ;
  • IEEE ENIT Student Branch : branche étudiante de l'IEEE donnant aux étudiants l'opportunité de rencontrer et d'apprendre aussi bien auprès d'autres étudiants que des enseignants et des professionnels dans le domaine concerné ;
  • Junior ENIT : Junior-Entreprise de l'ENIT dont la mission consiste à insérer les étudiants dans la vie professionnelle à travers les études et les projets qu'ils réalisent pour le compte des entreprises[7].

Partenariats inter-écoles[modifier | modifier le code]

Réseau des écoles supérieures d'industrie textile francophones[modifier | modifier le code]

Partenariat avec l'ENSTA[modifier | modifier le code]

L'ENIT a signé en 2009 un accord de partenariat avec l'ENSTA ParisTech, une école d'ingénieurs française, mettant en place un cursus commun d'ingénieur pour 25 étudiants recrutés en Tunisie. La première promotion commence son cursus en 2010 à Tunis et se voit diplômée fin 2013 à Paris[8].

Ce partenariat est renouvelé et étendu aux cycles de master et de doctorat en 2014, à l'occasion de la visite de Mehdi Jomaa, chef du gouvernement tunisien, en France[9].

Partenariat avec l'École des Ponts ParisTech[modifier | modifier le code]

Chaque année, 5 étudiants en deuxième année provenant des départements Génie Civil, Génie Industriel et Génie Mécanique, sont sélectionnés pour intégrer en 2e année l'École des Ponts ParisTech[10].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Anciens professeurs[modifier | modifier le code]

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. ATUGE, « Newsletter ATUGE - Juin 2014 », sur atuge.org, (consulté le 21 septembre 2014)
  2. [PDF] « Brochure sur la modélisation pour l'industrie et les services », sur enit.rnu.tn (consulté le 19 août 2014).
  3. (en) « École nationale d'ingénieurs de Tunis », sur enit.rnu.tn (consulté le 22 octobre 2017).
  4. (en) « Engineering and Technology Policy », sur taasti.org (consulté le 22 octobre 2017).
  5. « Mastères de recherche », sur edsti.enit.rnu.tn (consulté le 22 octobre 2017).
  6. « Structures de recherche », sur edsti.enit.rnu.tn (consulté le 23 décembre 2016).
  7. « Présentation de Junior ENIT », sur junior-enit.org (consulté le 19 août 2014).
  8. « Remise des diplômes à la 1re promotion d'ingénieurs ENSTA ParisTech - ENIT », sur dimension-ingenieur.com (consulté le 19 août 2014).
  9. « Accords entre la France et la Tunisie pour la formation, la recherche, l'innovation », sur genevieve-fioraso.com, (consulté le 19 août 2014).
  10. « Brochure Enit 2016 », (consulté le 16 juin 2017)

Lien externe[modifier | modifier le code]