École nationale d'ingénieurs de Tarbes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ENIT et ENI.
École Nationale d’Ingénieurs de Tarbes (ENIT)
Image illustrative de l'article École nationale d'ingénieurs de Tarbes
Informations
Fondation 1963
Type École d'ingénieurs (EPA)
Localisation
Coordonnées 43° 13′ 30″ nord, 0° 03′ 04″ est
Ville Tarbes
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Campus Centre universitaire Tarbes-Pyrénées
Direction
Directeur Jean-Yves Fourquet
Chiffres clés
Enseignants 130
Enseignants-chercheurs 50
Chercheurs 100
Étudiants 1200
Niveau Bac+5 (Master)
Diplômés/an 220
Divers
Mascotte Ours
Particularités École à cycle préparatoire intégré
Affiliation CGE, CDEFI, groupe ENI, INP de Toulouse, université fédérale de Toulouse-Midi-Pyrénées, Toulouse Tech, Aerospace Valley, « Elles Bougent »
Site web http://www.enit.fr/

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
École Nationale d’Ingénieurs de Tarbes (ENIT)

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

(Voir situation sur carte : Hautes-Pyrénées)
École Nationale d’Ingénieurs de Tarbes (ENIT)

Géolocalisation sur la carte : Occitanie

(Voir situation sur carte : Occitanie)
École Nationale d’Ingénieurs de Tarbes (ENIT)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
École Nationale d’Ingénieurs de Tarbes (ENIT)

L’école nationale d’ingénieurs de Tarbes (ENIT) est l'une des 210 écoles d'ingénieurs françaises habilitées à délivrer un diplôme d'ingénieur.

C’est l'une des quatre écoles nationales d’ingénieurs (groupe ENI), des écoles d'ingénieurs publiques à cycle préparatoire intégré.

Elle est située à Tarbes, dans le département des Hautes-Pyrénées, en région Occitanie.

Histoire[modifier | modifier le code]

La page du « Groupe ENI » détaille les origines de création des écoles nationales d'ingénieurs.

Créée durant l'été 1963 [1], soit deux ans après ses sœurs de Brest, Metz, Saint-Étienne, et un an après sa sœur de Belfort, l’école nationale d'ingénieurs de Tarbes est le fruit de deux volontés conjointes : celle de l’État, qui veut déconcentrer et structurer l’enseignement technique supérieur, et celle de l’industrie qui, dans un contexte de forte expansion économique, redoute une pénurie d’ingénieurs [2].

Du fait de sa création tardive dans l'année, aucun élève n'a pu postuler pour intégrer cette école. Il est alors décidé que les bacheliers, classés au concours ENI et habitant en dessous de la ligne Poitiers-Limoges-Perpignan, soient alors envoyés à l'ENI de Tarbes. Ainsi, 35 noms sont retenus pour former la première promotion de l'ENIT baptisée « Lazare Carnot ». Néanmoins, seulement 31 accepteront l'offre [3].

Mais en septembre 1963, les travaux ayant pris plus de temps que prévu, l'école est inachevée et la rentrée est alors reportée à mi-octobre. La cité universitaire qui devait accueillir les élèves, ne sera quant à elle, prête qu'en 1965 [3]. En 1967, la première promotion « Lazare Carnot » reçoit son diplôme d'ingénieur ENIT, qui à l'époque s'obtenait en quatre ans [4].

En 1976, l'ENI de Tarbes reçoit son habilitation à délivrer le diplôme d'ingénieur par voie de formation continue [5]. Puis en 1980, l'école intègre la recherche dans ses missions. Cinq ans plus tard en 1985, la durée des études à l'ENIT passe à cinq ans au lieu de quatre, suite à la massification simultanée des diplômes universitaires de technologie (DUT) et des brevets de technicien supérieur (BTS) [4],[6].

En 2000, l'ENIT prend le statut d'établissement public à caractère administratif (EPA) à la suite d'un décret portant sur l'organisation des écoles nationales d'ingénieurs [7]. En 2002, l'école se rattache à l'institut national polytechnique de Toulouse (INPT) [8].

En 2007, l'école délivre pour la première fois le diplôme européen qui permet notamment : une reconnaissance du diplôme, une validation des compétences et des enseignements avec les autres pays d'Europe. L'année suivante en 2008, l'école met en place le diplôme ingénieur ENIT par apprentissage.

Depuis le 1er janvier 2014, l’ENIT est partie prenante de la communauté d'universités et établissements (COMUE) université fédérale de Toulouse-Midi-Pyrénées (UFTMP). Elle y est représentée par son établissement de rattachement, l’institut national polytechnique de Toulouse, dont elle a le statut d’associé renforcé. Elle participe également au développement du pôle universitaire tarbais dans le cadre du centre universitaire Tarbes Pyrénées (CUTP) [9].

Pour le recrutement de 2015, l'ENI de Tarbes intègre le groupe Geipi Polytech et adopte ainsi son concours pour les admissions de ses premières années [10].

En 2016, en plus d'être associée à l’INP de Toulouse, l'ENIT se joint à l’université fédérale de Toulouse-Midi-Pyrénées, dont les statuts viennent d'être revus [11].

Directeurs de l'ENIT[modifier | modifier le code]

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Depuis la création du site Internet de l'ENIT en 1996, quatre logos se sont succédé. Depuis 2002, le logo de l'INPT s'est ajouté au logo de l'ENIT. Le dernier changement de logo date de juin 2017, l'idée étant de le remettre au goût du jour et de le rendre plus dynamique.

Formations[modifier | modifier le code]

Diplôme d'ingénieurs[modifier | modifier le code]

L'ENIT forme des ingénieurs généralistes en génie mécanique et génie industriel capables de concevoir, de mettre en œuvre et de conduire des systèmes industriels et des équipements de production industriel, en synergie avec le réseau économique local, national et international [17].

Les domaines concernés par la formation sont la mécanique (calcul, modélisation et simulation), les matériaux (choix et caractérisation), la productique (gestion de la production et assurance qualité), la logistique (transfert et organisation), le bâtiment et travaux publics, les systèmes électroniques et mécatroniques (pilotage et contrôle des processus), et les systèmes d’information (génie logiciel et réseaux) [18].

Le cursus de formation initiale est organisé en dix semestres (cinq ans) après le bac ou six semestres (trois ans) après bac+2. Le diplôme d’ingénieur ENIT est habilité par la commission des titres d'ingénieur (CTI) : il est aux normes européennes et confère le grade de master (attribution de 300 crédits ECTS) [19]'[20].

La formation à l'ENIT peut également se faire par alternance, sous statut d'apprenti à partir de bac+2, avec l'option génie mécanique ou l'option bâtiment et travaux publics [21].

Par ailleurs, il est possible d'obtenir le diplôme d'ingénieur ENIT en formation continue. Cette voie d'obtention du diplôme concerne les salariés ayant un niveau minimum bac+2 et au moins trois ans d'expérience professionnelle. Ils intègrent l'ENIT en semestre 7 (4e année) sur dossier [22].

Enfin, on peut aussi obtenir le diplôme d'ingénieur ENIT par valorisation des acquis de l'expérience (VAE). Il faut avoir un minimum niveau bac+2 et au moins cinq ans d'expérience en milieu industriel ; un jury constitué de professeur ENIT et de professionnel valident ou non l'expérience professionnelle de la personne [23].

Contenu de la formation[modifier | modifier le code]

Les trois premières années se concentrent sur l'acquisition des connaissances fondamentales des sciences pour l'ingénieur. Ces cours représentent un tronc commun à tous les élèves et couvrent les domaines suivants : le génie mécanique, le génie industriel et les sciences de base (mathématiques, physique, thermodynamique, optique, électricité, électromagnétisme, chimie, etc) . Les enseignements des deux dernières années sont partagés entre le tronc commun et des cours d'options. Parallèlement à cet enseignement théorique, l'élève ingénieur ENIT reçoit un enseignement pratique qui représente environ 60% de la formation : stages, projets, travaux pratiques. Tout ceci est complété par des enseignements sur les sciences humaines, économiques et juridiques ainsi que des cours de langues vivantes (anglais et espagnol ou allemand) [18].

Trois nouveaux compléments à la formation ont été ajoutés concernant :

Le cursus à l'ENIT est divisé en semestres. Lorsqu'un étudiant n'a pas des résultats suffisant, il redouble un semestre (et non une année entière). Il est possible de redoubler deux semestres maximum. Ainsi pour chaque promotion, il existe deux cursus : le cursus normal et le cursus décalé d'un semestre (aussi appelé étoilé « * »).

Options de 4e année (statut étudiant)[modifier | modifier le code]

Depuis 2016, le système d'options à l'ENIT a totalement été revu. À présent, c'est à partir du semestre 7 (4e année) qu'il est possible de choisir entre les options suivantes [18] :

Stages[modifier | modifier le code]

L'ENIT propose un total de trois stages en entreprise [24] :

  • Un stage de dix semaines de niveau technicien lors du semestre 3 (2e année).
  • Un stage de vingt semaines de niveau assistant ingénieur lors du semestre 6 (3e année).
  • Un projet de fin d'études (PFE) de vingt semaines de niveau ingénieur lors du semestre 10 (5e année).

Il est également possible de réaliser un stage ouvrier pendant les vacances entre la 1re et la 2e année.

Les étudiants de l'ENIT ont également la possibilité d'effectuer leur dernière année d'études en contrat de professionnalisation ce qui permet de passer 8 mois en entreprise [25].

Pour chaque stage, un enseignant sera désigné comme tuteur pédagogique pour suivre l'élève durant son stage. Un tuteur entreprise accompagnera également l'élève au sein de l'entreprise.

Masters[modifier | modifier le code]

Deux masters de recherche sont proposés par l'ENIT, en partenariat avec l'INPT, aux étudiants de semestre 9 (5e année) mais aussi aux étudiants externes de niveau Master 1 [26] :

  • Le master de recherche sciences pour la mécanique des matériaux et des structures (M2R SMMS).
  • Le master de recherche matériaux : élaboration, caractérisation et traitements de surface multimatériaux (M2R MECTS).

Ces masters ouvrent la voie de la préparation d'une thèse.

Un master professionnel est également proposé par l'ENIT, en partenariat avec l'université de Pau et des pays de l'Adour (UPPA) à ces mêmes élèves [26] :

  • Le master professionnel product lifecycle management (M2P PLM).

Ces trois masters 2 permettent de préparer un double diplôme ingénieur ENIT / master.

Recherche[modifier | modifier le code]

L'ENIT dispose d'un laboratoire de recherche : le laboratoire génie de production (LGP), créé en 1989. C'est un laboratoire pluridisciplinaire dont les recherches s’inscrivent dans le thème général de la conception intégrée. Il comprend une cinquantaine d'enseignants-chercheurs (une trentaine de maîtres de conférences et une vingtaine de professeurs des universités), ainsi qu'une cinquantaine de doctorants, répartis dans quatre équipes de recherche [27] :

  • Interfaces et matériaux fonctionnels (IMF).
  • Mécanique des matériaux, des structures et procédés (M2SP).
  • Décision et interaction dynamiques pour les systèmes (DIDS).
  • Systèmes décisionnels et cognitifs (SDC).

L'ENIT est, par ailleurs, co-habilitée dans plusieurs formations doctorales en partenariat avec cinq écoles doctorales [28] :

Relations avec l'international[modifier | modifier le code]

L'ENIT dispose d'un réseau d'universités et d'écoles partenaires en Europe (50) et dans le monde (17). Plus de 60 % des étudiants diplômés de l'école ont eu une expérience à l'étranger (stage ou échange : Erasmus+, programmes FITEC programme LACCEI, etc) pendant leur formation. Les étudiants de l'ENIT ont la possibilité de partir étudier dans une université étrangère en semestre 7, 8 ou 9 (4e ou 5e année). En partant en semestre 9, il est possible d'obtenir un double diplôme ingénieur ENIT / université partenaire [29].

Il est également possible d'effectuer les trois stages proposés par l'ENIT à l'étranger. Les relations internationales de l'ENIT accompagnent l'élève dans cette démarche [30].

Enfin, l'école bénéficie également du programme d'échange européen european project semester (EPS). Elle est la seule école en France à proposer cet échange. C'est un projet industriel, réalisé par un groupe multiculturel et pluridisciplinaire d'étudiants dans l'une des universités européennes partenaires. La langue parlée est l'anglais, quel que soit le pays de destination. L'EPS est destiné aux élèves ENIT de semestre 6 (3e année) et remplace le stage de 20 semaines [31],[32].

Admissions[modifier | modifier le code]

Admission en première année d’études[modifier | modifier le code]

L'ENIT recrute la majeure partie de ses élèves après le baccalauréat. Ce recrutement se fait à partir du concours Geipi Polytech ; il est ouvert aux bacheliers ou élèves issus de terminale S et STI2D. La sélection se fait soit sur examen du dossier scolaire et concours, soit sur examen du dossier scolaire et entretien oral pour les élèves dits « grands admissibles » [33]. L'ENIT propose également une admission en première année décalée en janvier pour les bacheliers issus de terminale S voulant se réorienter. Cette admission concerne les élèves ayant un rang de classement au concours Geipi Polytech qui leur aurait permis d'intégrer l'ENIT en septembre de la même année universitaire ou à ceux ayant eu une mention au baccalauréat. Ces étudiants sont admis en semestre 1* (cursus décalé d'une semestre) avec les redoublants de semestre 1 [34].

Admission en troisième année d’études[modifier | modifier le code]

Le recrutement en troisième année concerne les élèves ayant fini leurs années de classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) scientifique (MP, PC, PSI, PT, TSI, ATS ou prépa INP) ainsi que les titulaires d'un diplôme universitaire de technologie (DUT), d'un brevet de technicien supérieur (BTS) et d'une licence (L2 ou professionnelle) correspondant à la spécialité de l'école [33].

Depuis 2015, l'ENIT recrute aussi des étudiants venant du programme L2 PACES-TI « Préparation aux formations d'ingénieurs de Toulouse Ingénierie ». Il s'agit d'une passerelle accessible aux étudiants de première année commune aux études de santé (PACES) reçus-collés (première année validée mais concours d'entrée en médecine, odontologie, pharmacie, maïeutique, etc échoués) [35].

Pour les élèves issus de CPGE, il s’agit d’une admission sur le concours e3a en banque de notes pour les MP, PC et PSI, sur le concours CCP en banque de notes pour les TSI, sur la banque physique et technologie pour les PT, sur le concours ENSEA pour les ATS et à partir d'un classement pour les élèves de prépa INP (admission sur titres « AST ») [33],[36].

Les élèves issus de DUT, BTS, et licence 2, professionnelle ou PACES-TI sont également admis sur titres « AST » [33].

Les étudiants admis peuvent suivre la formation initiale et ainsi rejoindre les élèves présents depuis le bac. Ceux qui viennent de classe préparatoire, de DUT GMP ou de DUT GIM sont admis en semestre 5. Ceux qui viennent d'un DUT autre que GMP ou GIM (génie civil, GE2I, QLIO, SGM, MP, etc), d'un BTS (CPI, MS option SP, CIM, CRSA, ERO, IPM, Aéronautique, MCI, ATI, Électrotechnique, CIRA, Fonderie, etc), ou d'une licence scientifique sont admis en semestre 4* (cursus décalé d'un semestre).

Il est également possible de suivre la formation par alternance, sous statut d'apprenti lorsque l'on rentre à bac+2 [37].

Admission des étudiants étrangers[modifier | modifier le code]

L'ENIT recrute également des étudiants étrangers (espagnols, marocains, chinois « Asie-ENIT », etc) issus d'établissements avec lesquels elle a signés une convention, en première et troisième année d'études [33].

Vie étudiante[modifier | modifier le code]

La villa de l'ENIT.

Associations[modifier | modifier le code]

L'ENIT bénéficie d'une vie étudiante organisée par diverses associations. Chaque promotion d'étudiants possède son association qui gère et organise ses propres événements (par exemple : la première promotion de l'ENIT, la deuxième promotion de l'ENIT, etc). Ces promotions possèdent beaucoup de poids au sein de la vie étudiante de l'école. Par ailleurs, sont présentes des associations globales pour toutes les promotions d'étudiants [38],[39] :

  • Le bureau des élèves (BDE)
  • Le foyer de l'ENIT (Foy')
  • L'association Tarbes-Zénith : location de salles
  • Le club international : club d'accueil et d'intégration des étudiants étrangers
  • L'ENIT Junior Études
  • Le 4L Trophy Dune
  • L'Aube ENIT : journal de l'école

Il existe aussi différents clubs rattachés au Bureau des Élèves :

  • Le club mécanique
  • Le club cacophonie (CACO) : club de musique
  • La SONO SAM : club de sonorisation
  • Le club geek
  • Le club bricolage
  • Le club moto
  • Le club planeur

Principaux événements[modifier | modifier le code]

La vie à l'ENIT et à Tarbes est rythmée d'événements organisés par les différentes promotions. Parmi ces derniers, on peut citer : le gala de l'ENIT organisé par les 5e années, le rallye campus organisé par les 4e années, un festival électro nommé « Watt The Fest » et la course de solex nommée « Les 6 heures de Tarbes » organisés par les 2e années, ainsi que différentes soirées parsemées dans l'année universitaire [40],[41].

D'autres événements sont organisés par les étudiants, toutes promotions confondues, comme par exemple : l'Intégration des nouveaux élèves où les « Traditions » leur sont inculquées [42], et les « Jeux Inter-ENI » qui sont une rencontre sportive organisée chaque année à tour de rôles par l'ENIT, l'ENIB et l'ENISE et opposant ces trois écoles ainsi que l'ENIM, l'UTBM (ancienne ENIBe) et l'INSA CVL (ancienne ENIVL) [43].

Lors de ces deux derniers événements, les étudiants de l'ENIT portent des blouses blanches arborant leur surnom et décorées de dessins par leurs soins, en souvenir de l'époque où les élèves des écoles d'ingénieurs passaient plus de la moitié de leur temps de cours dans les ateliers et se servaient de celle-ci pour se protéger des salissures [44].

Les étudiants participent également chaque année à des actions humanitaires comme la collecte alimentaire de Tarbes ou le nettoyage de l'Échez [45].

Association des ingénieurs[modifier | modifier le code]

Une fois diplômés, les étudiants peuvent se retrouver au sein de l'Association Nationale des Ingénieurs ENIT (AniENIT). C'est un réseau qui a pour but de maintenir une cohésion au sein de l’ensemble des ingénieurs et élèves ENIT. L'AniENIT tient à jour une base de données de l'ensemble des diplômés afin d'éditer un annuaire et une revue. Elle permet également de centraliser les offres d'emploi proposées par les ingénieurs ENIT et de faciliter par la même occasion la démarche de recherche d'emploi des futurs ou jeunes diplômés. L'AniENIT est aussi présente pour défendre au mieux les intérêts des ingénieurs (CNISF, diplômes européens, etc), mais aussi ceux de l’école en maintenant un contact étroit et en participant au conseil d’administration [46].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arrêté du 15 février 1964 ECOLE NATIONALE D'INGENIEURS DE TARBES portant sur son ouverture le 1er octobre 1963
  2. « Histoire individuelle et résumée des écoles d’ingénieurs - CEFI », sur cefi.org (consulté le 14 août 2016)
  3. a, b et c Arnaud Evrard, « Histoire de savoir », Bulletin Interne de Liaison AniENIT, no 69,‎ (lire en ligne)
  4. a et b Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs (CDEFI), Les écoles françaises d’ingénieurs : trois siècles d’histoire, 7 p. (lire en ligne), p. 5
  5. Arrêté du 26 juin 1976 AUTORISATION A L'INSTITUT NATIONAL SUPERIEUR DE CHIMIE INDUSTRIELLE DE ROUEN, A L'INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE LORRAINE ET A L'ECOLE NATIONALE D'INGENIEURS DE TARBES DE DELIVRER UN DIPLOME D'INGENIEURS PAR LA VOIE DE LA FORMATION CONTINUE
  6. Arrêté du 5 avril 1985 FIXANT LES CONDITIONS DE DELIVRANCE DU DIPLOME ET LA DUREE DES ETUDES DANS LES ECOLES NATIONALES D'INGENIEURS DE SAINT-ETIENNE ET DE TARBES
  7. Décret n° 2000-271 du 22 mars 2000 portant organisation des écoles nationales d'ingénieurs
  8. Décret no 2002-1107 du 30 août 2002 portant rattachement de l'École nationale d'ingénieurs de Tarbes à l'Institut national polytechnique de Toulouse
  9. Haut conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (HCERES), Rapport d'évaluation de l’École nationale d’ingénieurs de Tarbes (ENIT), campagne d'évaluation 2014-2015, 37 p. (lire en ligne), p. 5
  10. « L'ENIT intègre le groupe Geipi Polytech », Pyrénées Info,‎ (lire en ligne)
  11. Décret n° 2016-468 du 14 avril 2016 portant association d'établissements du site toulousain
  12. « Tarbes, départ du directeur de l'ENI. », La Dépêche,‎ (lire en ligne)
  13. « Du côté de l'ENIT », Bulletin Interne de Liaison AniENIT, no 43,‎
  14. « Un nouveau directeur pour l'école », Bulletin Interne de Liaison AniENIT, no 58,‎
  15. « Les informations de la rentrée à l'ENIT », Bulletin Interne de Liaison AniENIT, no 65,‎
  16. Céline Authemayou, « Jean-Yves Fourquet, nouveau directeur de l'ENIT », L'étudiant,‎ (lire en ligne)
  17. « L'école », sur enit.fr, (consulté le 13 avril 2017)
  18. a, b et c « Formation ingénieur sous statut étudiant », sur enit.fr, (consulté le 13 avril 2017)
  19. Commission des titres d'ingénieurs (CTI), Avis n° 2013/06-09 relatif à l’habilitation de l’École nationale d’ingénieurs de Tarbes (ENI Tarbes) à délivrer un titre d’ingénieur diplômé, , 3 p. (lire en ligne)
  20. « ENI Tarbes - Statuts », sur letudiant.fr (consulté le 12 août 2016)
  21. « Formation ingénieur sous statut apprenti », sur enit.fr, (consulté le 13 avril 2017)
  22. « Formation continue diplômante », sur enit.fr, (consulté le 13 avril 2017)
  23. « La Validation des Acquis et de l'Expérience », sur enit.fr, (consulté le 13 avril 2017)
  24. « Stages en entreprise », sur enit.fr, (consulté le 13 avril 2017)
  25. « Contrat de Professionnalisation », sur enit.fr, (consulté le 13 avril 2017)
  26. a et b « Master », sur enit.fr, (consulté le 13 avril 2017)
  27. « Le laboratoire génie de production », sur enit.fr, (consulté le 13 avril 2017)
  28. « Les écoles doctorales », sur enit.fr, (consulté le 13 avril 2017)
  29. « Le semestre d'étude à l'étranger », sur enit.fr, (consulté le 13 avril 2017)
  30. « Les stages à l'étranger », sur enit.fr, (consulté le 13 avril 2017)
  31. « L'E.P.S., un programme unique en France », sur enit.fr, (consulté le 13 avril 2017)
  32. « European Project Semester - France » (consulté le 15 mai 2016)
  33. a, b, c, d et e « Admissions sous statut étudiant », sur enit.fr, (consulté le 13 avril 2017)
  34. « Rentrée décalée, rebond ENIT », sur enit.fr, (consulté le 13 avril 2017)
  35. Karine Darmon - Studyrama Grandes Écoles, « Toulouse ingénierie lance la passerelle PACES-TI, une préparation à 9 écoles d’ingénieurs », Studyrama,‎ (lire en ligne)
  36. La prépa des INP, Ecoles d’ingénieurs de l’INP Toulouse, , 29 p. (lire en ligne)
  37. « Admission sous statut apprenti », sur enit.fr, (consulté le 13 avril 2017)
  38. « Associations étudiantes », sur enit.fr, (consulté le 13 avril 2017)
  39. « Les clubs du BDE de l'ENIT », sur bdeenit.com, (consulté le 13 avril 2017)
  40. « Une école vivante - École Nationale d'Ingénieurs de Tarbes »
  41. « Les manifestations - BDE ENIT », sur sites.google.com/site/bdeenit (consulté le 12 août 2016)
  42. « L'intégration, c'est capital », La Dépêche,‎ (lire en ligne)
  43. « 43ème jeux Inter-ENI », sur fr.ulule.com, (consulté le 12 août 2016)
  44. « Histoire du folklore et des traditions Utébohémiennes », sur ae.utbm.fr (consulté le 12 août 2016)
  45. « Une intégration solidaire pour les étudiants de l'ENIT », Bigorre.org,‎ (lire en ligne)
  46. « L'AniENIT », sur anienit.org (consulté le 15 mai 2016)