École du personnel navigant d'essais et de réception

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
École du personnel navigant d’essais et de réception
Nom original École du personnel navigant
Informations
Fondation 1946
Type École de pilotage
Localisation
Coordonnées 43° 31′ 22″ N 4° 55′ 25″ E / 43.52285, 4.92350643° 31′ 22″ Nord 4° 55′ 25″ Est / 43.52285, 4.923506
Ville Istres (Bouches-du-Rhône)
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Campus Base aérienne 125 Istres-Le Tubé
Direction
Directeur Colonel David Caroff depuis septembre 2012

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
École du personnel navigant d’essais et de réception

Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur

(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
École du personnel navigant d’essais et de réception

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

(Voir situation sur carte : Bouches-du-Rhône)
École du personnel navigant d’essais et de réception
Un MiG-21 F-ZAGR en avril 2001, avec, en arrière-plan, un Mirage III, aux couleurs du 50e anniversaire de l'EPNER.

L'École du personnel navigant d'essais et de réception (EPNER), basée au centre d'essais en vol d'Istres, a pour vocation de former les équipages impliqués dans les vols d'essais.


Historique[modifier | modifier le code]

L'école est fondée en 1946 par les ingénieurs et pilotes François Hussenot, Maurice Cambois et Charles Cabaret sur le site du Centre d'essais en vol de Brétigny-sur-Orge ; en 1962, l'école est déplacée sur la base aérienne d’Istres.

Présentation[modifier | modifier le code]

L'école dépend de la direction générale de l'Armement et a pour vocation de former les équipages impliqués dans les vols d'essais ; il s'agit d'un enseignement théorique complété par la réalisation d'exercices d'essais pratiques qui permettent de tester en vol les caractéristiques des aéronefs, dans les meilleures conditions de sécurité.

Elle forme ainsi :

  • des pilotes d'essai ;
  • des ingénieurs navigants d'essai ;
  • des mécaniciens et expérimentateurs navigants d'essai ;
  • des contrôleurs aériens pour les essais en vol.

La haute qualité de cet enseignement, basé sur un travail d'équipe entre pilotes, ingénieurs et contrôleurs aériens, est reconnue par les plus hautes instances de la communauté aéronautique internationale.

L'école possède plusieurs salles de cours et un amphithéâtre[1] équipés en matériels informatiques les plus récents. Un simulateur de vol est également disponible.

Flotte[modifier | modifier le code]

Un Eurocopter AS-365N Dauphin 2.

En 2012, l'EPNER dispose d'une flotte aérienne — appartenant de manière organique à la DGA Essais en vol — composée des aéronefs suivants[2] :

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Le Musée de l'air et de l'espace du Bourget expose dans son hall des voilures tournantes un Sikorsky H-34 ayant appartenu à l'EPNER et dont il arbore encore le logo.

Structures similaires[modifier | modifier le code]

Actuellement au moins sept autres écoles de ce type existent dans le monde :

Seules sept écoles au monde sont reconnues par l'Association internationale des pilotes d’essai (en)[N 1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seules l’EPNER et les six premières écoles citées ci-dessus sont reconnues par l'association : voir la page 2 du document de demande d’adhésion[3]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les « moyens sol » de l'EPNER, sur le site de l'EPNER, consulté le 2 avril 2015.
  2. L'EPNER, une école vraiment pas comme les autres, sur www.avionslegendaires.net, site personnel, consulté le 2 avril 2015.
  3. Formulaire de demande d'adhésion à l'Association internationale des pilotes d’essai.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]