EDC Paris Business School

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir EDC.
EDC Paris Business School
EDC Paris Business School logo.svg
Logo EDC
Histoire et statut
Fondation
Type
Nom officiel
EDC Paris Business School
Directeur
Jean Marcel Jammet
Localisation
Localisation
Pays
Divers
Membre de
Site web

EDC Paris Business School (EDC) (anciennement École Des Cadres) est une école de commerce française fondée en 1950 et située à la Défense. Elle est accréditée par le label International EPAS[2] pour son programme grande école.

L'école fut longtemps dirigée par Alain-Dominique Perrin, ex-président de l'entreprise de luxe Cartier et administrateur de la compagnie financière Richemont jusqu'à l'achat de l'école par le groupe Grupo Planeta[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première promotion date de 1952[4]. Elle est rachetée en 1995 sous l'impulsion d'Alain-Dominique Perrin, par environ 250 anciens élèves (pour la plupart chefs d'entreprises: Robert Louis-Dreyfus, Jean Todt…) et a été rebaptisée en 2014 « EDC Paris Business School »[5].

EDC délivre depuis 2005, une certification professionnelle homologué de niveau I par l’État[6]. Depuis septembre 2009, EDC Paris délivre un diplôme visé conférant le grade de master[7], après l’avis de la commission d’évaluation des formations et diplômes de gestion.

En 2016, elle est accrédité du label international EPAS pour son programme grande école[2].

Admission[modifier | modifier le code]

EDC Paris Business School en partenariat avec Sup de Luxe

L'admission à l'école est possible à partir du concours link.[1]

Il est également possible d'intégrer l'école une fois un diplôme de bac +2 ou bac +3 validés (60 ou 90 crédits ects) via le concours passerelle[2].

Les bacheliers doivent postuler via le Concours Link, commun à 3 écoles : EBS Paris, PSB Paris School of Business et EDC Paris Business School.[8]

Enfin, l'admission en troisième et quatrième année se fait par le Concours Passerelle commun à 12 grandes écoles de management : EDC Paris Business School, l'ESC Grenoble, Montpellier Business School, l'ESC Rennes School of Business, l'EM Normandie, l'EM Strasbourg, Telecom École de Management, l'ESC La Rochelle, l'ESC Pau, Novancia, l'ESC Troyes, l'ESC Dijon[9].

Façade principale de l'EDC.

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.cge.asso.fr/ecoles/edc/
  2. a et b EFMD, « EDC Paris, UWE Bristol and RMIT Accredited by EPAS », sur Site de l'EFMD (consulté le 22 octobre 2016).
  3. « Exclusif. Le groupe EDC racheté par l'espagnol Grupo Planeta », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  4. Jean-Claude Lewandowski, « L'Ecole des cadres reprise par le patron de Cartier », Les Echos,‎ (lire en ligne)
  5. « Ecole des Cadres - Formation en entreprise », (consulté le 26 octobre 2018)
  6. Arrêté du 1er août 2005 autorisant l'école des dirigeants et créateurs d'entreprise de Courbevoie (EDC) à délivrer un diplôme visé par le ministre chargé de l'enseignement supérieur.
  7. [PDF] « Liste des diplômes des établissements d'enseignement supérieur technique privés et consulaires visés par le ministre chargé de l'enseignement supérieur et conférant à leurs titulaires le grade de master » [PDF], sur enseignementsup-recherche.gouv.fr (consulté le 23 juillet 2016).
  8. « Présentation concours Link », sur Concours-link.fr, (consulté le 26 octobre 2018)
  9. « Présentation concours Passerelle », sur Passerelle-esc.com, (consulté le 26 octobre 2018)
  10. Alain-Dominique Perrin (ex-PDG de Richemont, président de l'EDC), sur lexpress.fr, consulté le 23 juillet 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]