École de Bruxelles (bande dessinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’École de Bruxelles est un style de bande dessinée historiquement associé au journal Tintin, dont la plupart des dessinateurs suivaient à divers degrés des codes graphiques et narratifs communs, inspirés de leur chef de file Hergé.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Leur graphisme (plus tard baptisé « ligne claire ») se distingue par un trait réaliste et épuré, des bulles rectangulaires etc. tandis que les scénarios, qu'ils soient dans le registre humoristique, aventure ou science-fiction, sont rationnellement construits et tenus à une certaine plausibilité. Cela donne des récits qui s'inscrivent complètement en opposition au style des comics américains et qui ont permis à certaines BD belges (puis franco-belges) de l'époque classique d'être considérées comme de véritables œuvres littéraires.

Cette école s'oppose à l’École de Marcinelle des éditions Dupuis et du Journal de Spirou, menée par Jijé et Franquin, qui au contraire a privilégié un dessin très expressif voire caricatural et beaucoup plus de fantaisie dans les récits.

Précurseur[modifier | modifier le code]

Grands maîtres[modifier | modifier le code]

Autres auteurs (années 40 à 60) : le « style Tintin »[modifier | modifier le code]

Jacques Martin, Bob de Moor et Roger Leloup ont été formés aux Studios Hergé.

Les héritiers (après les années 1970) : la ligne claire[modifier | modifier le code]