Éclipse solaire du 21 août 2017

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éclipse solaire du 21 août 2017
Carte de l'éclipse générale
Carte de l'éclipse générale
Type d’éclipse
Nature Totale
Gamma 0,4367
Magnitude 1,0306
Saros 145 (22 sur 77)
Éclipse maximum
Durée 160,1 s (2 min 40,1 s)
Localisation Christian County, Kentucky
Coordonnées 36° 58′ 30″ Nord 87° 39′ 18″ Ouest / 36.975, -87.655
Largeur max. de la bande 114,7 km
Circonstances générales (UTC)
Éclipse partielle de 15:46:51,5 à 21:04:23,5
Éclipse totale de 16:48:36,1 à 20:02:34,4
Éclipse centrale de 16:49:36,1 à 20:01:39,6
Maximum de l’éclipse 18:25:31,8

Une éclipse totale de Soleil aura lieu le .

C'est la 11e éclipse totale du XXIe siècle, mais le 13e passage de l'ombre de la Lune sur Terre en ce siècle.

Elle sera la première éclipse totale de Soleil à passer aux États-Unis au XXIe siècle[1]. Elle aura lieu dans : 394 jours.

Généralités[modifier | modifier le code]

Une éclipse solaire se produit lorsque la Lune passe entre la Terre et le Soleil, ce qui obscurcit totalement ou partiellement le Soleil vu de la Terre. Une éclipse solaire totale se produit lorsque le diamètre apparent de la Lune est plus grand que celui du Soleil, bloquant tous les rayons directs du Soleil, et plongeant le jour dans l'obscurité. L'éclipse totale ne se produit que sur une bande étroite à la surface de la Terre, tandis qu'une éclipse solaire partielle sera visible sur une vaste région de plusieurs milliers de kilomètres de large.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Parcours de l’éclipse sur la Terre.

D'une magnitude de 1,0306, l'éclipse sera visible d'un étroit corridor à travers les États-Unis. La plus longue durée de l'éclipse totale sera de 2 minutes 40 secondes à 36° 58.5′ N 87° 39.3′ O / 36.975, -87.655 au nord-ouest de Hopkinsville, Kentucky.

Une éclipse partielle pourra être aperçue dans la voie beaucoup plus large de la pénombre de la Lune, comprenant l'Amérique du Nord, le nord de l'Amérique du Sud, Europe de l'Ouest et l'Afrique.

Cette éclipse fait partie de la série Saros 145[2], celle qui a également produit l'éclipse solaire du 11 août 1999 qui a traversé l'océan Atlantique nord, l'Europe et l'Asie.

Elle pourrait approcher, en nombre d'observateurs, le record absolu de « l'éclipse eurasienne » d'août 1999 ; ainsi que celle du 22 juillet 2009.

Map of the solar eclipse 2017 USA OSM Zoom4.png
Parcours de l’éclipse de 2017 en US
Map of the solar eclipse 2017 USA OSM Zoom6.png
Carte à haute résolution de l’éclipse de 2017 en US. Compté avec l'application : Eclipse2017/OpenStreetMap

L'éclipse en Europe[modifier | modifier le code]

L'Éclipse 21 août 2017 en Europe. Calculation par EclipseDroid evec réfraction atmosphérique.

En Europe, l'éclipse sera visible partiellement en Europe du Nord-Ouest dans la soirée ou au coucher du soleil. Au Royaume-Uni, en Norvège, aux Pays-Bas, en Belgique, en France, en Espagne et au Portugal l'éclipse sera visible.

La couverture partielle du soleil atteint sur l'île de São Miguel des Açores environ 28 % à Madère environ 33 %. Dans Las Palmas environ 40% peut être obtenue au coucher du soleil. Sur la côte ouest de la péninsule ibérique une couverture entre 13 % et 22 % dans le nord et le sud est atteint au coucher du soleil. Sur la côte atlantique française, la couverture maximale est significativement inférieure à environ 10 %, sur la côte ouest des îles britanniques, y compris. En Allemagne, le début de l'éclipse peut être vu au coucher du soleil avec une légère couverture de moins de un pour cent au coucher du soleil juste au nord-ouest äüßersten et Borkum et seulement dans des conditions météorologiques parfaites[3].

Autres éclipses aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Cette éclipse sera la première éclipse totale visible des États-Unis depuis 1991 (année où une telle éclipse avait été visible pour une partie de Hawaï seulement)[4], la première visible des États-Unis continentaux, depuis 1979[5]. Un article de 1991 dans Discover (magazine) a noté que « l'éclipse solaire totale du 11 juillet 1991 », qui est passée sur Hawaï et une partie importante du Mexique, « [était] la meilleure que l'on sera en mesure de voir des États-Unis continentaux jusqu'en 2017 »[6]. Cette éclipse arrive un saros après celle du 11 août 1999 (totale en France). Comme le saros dure 18 ans, 10 ou 11 jours et 8 heures, c'est 120° plus loin sur le globe que se trouve le zone de totalité par rapport à l'éclipse du 11 août 1999.

La bande de totalité de l'éclipse solaire du 26 février 1979[7] n'est passée que par les États de Washington, de l'Oregon, de l'Idaho, du Montana et du Dakota du Nord. De nombreux visiteurs s'étaient rendus sur la côte Pacifique pour voir l'éclipse, puisqu'elle allait être la dernière éclipse totale à survenir aux États-Unis en près de quatre décennies[8],[9].

Des scientifiques américains ainsi que des amateurs intéressés à faire l'expérience d'une éclipse totale ont participé à une croisière de quatre jours de l'océan Atlantique pour voir l'éclipse solaire du 10 juillet 1972[10] lors de son passage près de la Nouvelle-Écosse. Les organisateurs de la croisière avaient publié dans des revues d'astronomie et dans les planétariums, des annonces soulignant l'absence d'éclipses totales aux États-Unis jusqu'en 2017[11].

Cette éclipse sera la première à traverser la totalité des États-Unis, de la côte Pacifique à la côte de l'Atlantique (en ~1h1/2), depuis 1918.

Le chemin de cette éclipse recoupe le chemin à venir de l'éclipse totale de Soleil du 8 avril 2024, dont l'intersection se trouve dans le sud de l'Illinois à Makanda juste au sud de Carbondale. Une faible superficie, comprenant les villes de Carbondale (Illinois), Cap-Girardeau (Missouri), et Paducah (Kentucky), sera donc l'hôte de deux éclipses totales de Soleil en moins de sept ans.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Éclipse solaire du 21 août 2017
  2. Saros 145
  3. Values from the interactive map of the NASA Total Solar Eclipse of 2017 Aug 21 – Google Maps and Solar Eclipse Paths from the German Wikipedia
  4. Total and Annular Solar Eclipse Paths: 1981-2000
  5. Total and Annular Solar Eclipse Paths: 1961-1980
  6. "The Great Baja Eclipse", Discover (magazine) January 1991. p. 90.
  7. Éclipse solaire du 26 février 1979 (en)
  8. "Thousands Go West for a Total Solar Eclipse Tomorrow; Data May Aid Energy Research Partial Eclipse for New York Best Types of Film Image of Sun on Screen", The New York Times February 25, 1979. p. 26.
  9. "Total Eclipse of the Sun Darkens Skies in Northwest; Total Eclipse Casts Two Minutes of Darkness in West Temperature Falls Sharply Learned of Weather Peculiarities Data on Plasma Sought", The New York Times February 27, 1979. p. A1.
  10. Éclipse solaire du 10 juillet 1972 (en)
  11. "Let There Be Darkness, Please; When Mercury Is at Quadrature, the Social Director Is a Lonely Man For Two Extremely Short Minutes Everyone Gaped Into the Sky", The New York Times, July 30, 1972. p. XX1

Liens externes[modifier | modifier le code]