Éclaireurs-parachutistes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Uniforme et équipement de l'unité d'éclaireurs-parachutistes

Les Éclaireurs-parachutistes sont une unité militaire de type troupe aéroportée des forces aériennes suisses. Elle fut créée en 1968[1]. Son emblème est une chauve-souris géante[2].

Recrutement[modifier | modifier le code]

Les futures recrues doivent s'inscrire au cours prémilitaire de parachutisme militaire SPHAIR, d'une durée de deux fois deux semaines[3]. Il s'agit d'une présélection.

Formation[modifier | modifier le code]

Une fois sélectionnés, les élèves éclaireurs parachutistes suivent une formation dans une école de recrue qui dure 43 semaines[3]. Ils doivent également être capable d'accomplir une chute opérationnelle à 8 000 m.

Équipement[modifier | modifier le code]

Les soldats sont équipés du fusil d'assaut 04 (SIG-552), dérivé du fusil d'assaut 90[4].

Engagement[modifier | modifier le code]

Cette unité est rattachée à l'État-Major de conduite de l'armée. Elle opère sans l'appui direct de l'armée. Leur mission principale est l'acquisition de renseignements en territoire ennemi[5] au bénéfice des niveaux opérationnels de l'armée, soit les bataillons de grenadiers[1].

Éclaireurs-parachutistes connus[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mathieu Signorell, Les soldats qui tombent à pic, Le Temps, 7 novembre 2012, p. 3
  • Sören Sünkler: Elite- und Spezialeinheiten Europas. Motorbuch, Stuttgart, 2008 (ISBN 978-3-613-02853-1)
  • Kaj-Gunnar Sievert: Die 17er: Die Fallschirmaufklärer der Schweizer Armee. Motorbuch, Stuttgart, 2010 (ISBN 978-3-613-03292-7)

Liens et références externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le Temps, De l'action le parachutiste en aura, par Mathieu Signorell, 7 novembre 2012, p. 3
  2. Le Temps, Les soldats qui tombent à pic, par Mathieu Signorell, 7 novembre 2012, p. 3
  3. a et b https://www.sphair.ch/sphair/web/guest/fallschirmaufklarer
  4. Le Temps, « Les soldats qui tombent à pic », par Mathieu Signorell, 7 novembre 2012, p. 3
  5. http://www.lw.admin.ch/internet/luftwaffe/fr/home/themen/train/howto/parascout.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]