Ébullition (Bulle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ébullition (homonymie).
Ébullition
Description de cette image, également commentée ci-après

Entrée de la salle en juillet 2016.

Surnom Ébull
Type Salle de concerts
Lieu Bulle, Suisse
Coordonnées 46° 36′ 58″ nord, 7° 03′ 16″ est
Inauguration 1991
Nb. de salles 1
Statut juridique Association
Site web ebull.ch

Géolocalisation sur la carte : canton de Fribourg

(Voir situation sur carte : canton de Fribourg)
Ébullition (Bulle)

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Ébullition (Bulle)

Ébullition est un centre culturel suisse situé à Bulle, dans le canton de Fribourg.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1991, un groupe de jeunes bullois ressentent un manque d'alternative rock à l'offre culturelle gruérienne[1]. L'ancien cinéma Lux est alors inoccupé depuis 3 ans et leur semble être un lieu idéal pour créer une nouvelle salle de concerts[1]. Après avoir été repoussés par la commune, ils organisent un concert le 18 mai 1991 en louant le marché couvert, où s'est construit Espace Gruyère quelques années plus tard[1]. À la suite de cette soirée, les autorités ont revu leur copie et leur ont proposé d'investir l'ancien cinéma[1]. L'association Ébullition est fondée le 18 octobre 1991[1].

Au XXIe siècle, une centaine d'événements sont organisés chaque année, dont la moitié de concerts, pour un budget de plus de 400 000 francs suisses[1],[2].

Fêtant ses 25 ans d'existence lors de la saison 2016-2017, la salle prépare un livre retraçant son parcours depuis sa fondation[3].

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Nicolas Maradan, « Il y a vingt ans naissait Ebullition », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  2. Maud Tornare, « Du bénéfice pour 2015 et un double anniversaire », La Liberté,‎ (lire en ligne)
  3. Jérémy Rico, « Livre des 25 ans avec le public », La Liberté,‎ (lire en ligne)