Ébonite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'ébonite est un matériau dur résultant de la vulcanisation du caoutchouc avec une forte proportion de soufre[1]. Le caoutchouc est vulcanisé avec un taux de soufre situé entre 20 et 40 %. L'utilisation courante de l'expression hard rubber (littéralement : « caoutchouc dur » en anglais) ou simplement rubber (en lieu et place d'ebonite) provoque fréquemment des erreurs de traduction.

Histoire[modifier | modifier le code]

Charles Goodyear obtint l'ébonite en 1839 en soumettant le caoutchouc naturel à un processus prolongé (et extrême) de vulcanisation. Sa couleur proche de celle de l'ébène est à l'origine de son nom. Son frère Nelson Goodyear la fait breveter et la commercialise en 1851. L'ébonite est l'ancêtre des résines artificielles.

Propriétés[modifier | modifier le code]

L'ébonite est un solide noir, dur et cassant. Elle peut être additionnée de diverses charges : craie, magnésie, oxydes métalliques, baryte, etc. L'ébonite peut être tournée comme du bois et polie.

Applications[modifier | modifier le code]

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

  • L'ébonite est un minerai volcanique fictif dans l'univers des Elder Scrolls, particulièrement lourd, précieux et résistant. Il est utilisé en particulier pour forger des armes et des armures.
  • Le cornet acoustique du professeur Tournesol, dans Objectif Lune, est en ébonite, mais le cornet est dessiné comme doré.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]