Ève Risser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Eve Risser
Naissance
Colmar
Genre musical Jazz, musique contemporaine
Instruments piano, piano préparé, flûte
Labels Umlaut, Clean Feed Records
Site officiel http://www.everisser.com/

Eve Risser est une pianiste, flûtiste, compositrice et improvisatrice française née en 1982 à Colmar.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle étudie la flûte traversière classique à Colmar puis Strasbourg, avant de se consacrer au piano[1]. Elle intègre ensuite le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe de jazz[1]. Après un détour par Baltimore, elle obtient en 2008 un prix de conservatoire de Paris en jazz, ainsi qu'un prix de soliste au Concours national de jazz de la Défense[2]. De 2008 à 2013, elle intègre l'Orchestre national de jazz de Daniel Yvinec, où elle apprend en particulier comment faire sonner un grand ensemble[2].

Elle mène en parallèle plusieurs projets, jouant avec les frontières des instruments et des disciplines[3],[1], avec un intérêt particulier pour la musique contemporaine[2].

En 2011, elle interprète avec Joris Rühl la musique du compositeur Karl Naegelen sur l'album Fenêtre Ovale[4].

Projets[modifier | modifier le code]

En 2019.
  • The New Songs, avec Sofia Jernberg (voix, composition), Kim Myhr (guitare, guitare préparée), David Stackenäs (guitare, guitare préparée)
  • Donkey Monkey, duo avec Yuko Oshima (batterie)
  • En Corps avec Benjamin Duboc (contrebasse), Edward Perraud (batterie)
  • Fenêtre Ovale, avec Joris Rühl (clarinette)
  • Rêve Chaos (solo)
  • White Desert Orchestra
  • Red Desert Orchestra: Kogoba Basigui et Eurythmia

Discographie[modifier | modifier le code]

Donkey Monkey, Ève Risser (piano) et Yuko Oshima (batterie), Japan Expo Sud 2010

Avec L'ONJ[modifier | modifier le code]

  • 2009 : ONJ, Around Robert Wyatt, Bee Jazz
  • 2010 : ONJ, Shut Up And Dance, Bee Jazz
  • 2012 : ONJ, Piazzolla!, Jazz Village
  • 2013 : ONJ, The Party!, Jazz Village

Donkey Monkey[modifier | modifier le code]

  • Donkey Monkey, Ouature (Umlaut Records, 2007)
  • Donkey Monkey, Hanakana (Umlaut Records, 2011)
  • Birgé Oshima Risser, Birgé avec Donkey Monkey (GRRR, 2008)

En Corps (Ève Risser, Benjamin Duboc, Edward Perraud)[modifier | modifier le code]

  • Ève Risser / Benjamin Duboc / Edward Perraud, En Corps (Dark Tree Records, 2012)
  • Ève Risser / Benjamin Duboc / Edward Perraud, En Corps - Generation (Dark Tree Records, 2017)

Autres[modifier | modifier le code]

  • Ève Risser / Joris Rühl, Split (Umlaut Berlin, 2010)
  • Fenêtre Ovale, Fenêtre Ovale (Umlaut Records, 2011)
  • PAK, Secret Curve (Tzadik, 2011)
  • The New Songs, A Sonic Nest at the Junction of Paths(Umlaut Records, 2012)
  • Jean-Jacques Birgé - Ève Risser - Joce Mienniel, Game Bling (GRRR, 2014)
  • Ève Risser, Des pas sur la neige (Clean Feed, 2015)
  • Ève Risser White Desert Orchestra, Les deux versants se regardent (Clean Feed Records, 2016)
  • Ève Risser, Après un rêve (Clean Feed Records, 2019)
  • Jean-Jacques Birgé, Pique-nique au labo (GRRR, 2020)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Biographie d'Ève Risser par le festival Jazzèbre
  2. a b et c Ludovic Florin, « Top Cheffe: Eve Risser », Jazz Magazine, no 738,‎ , p. 87
  3. Présentation d'Ève Risser sur le site de l'ONJ
  4. Critique de fenêtre Ovale sur Citizenjazz.com, par Jean-Jacques Birgé, 16 août 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :