Quaternaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ère quaternaire)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Quaternaire (revue)
Page d'aide sur les redirections Pour l'utilisation du terme en économie, voir Secteur quaternaire.

Quaternaire

Notation chronostratigraphique Q
Notation française q
Stratotype initial Coupe de Monte San Nicola près de Gela en Sicile
Niveau Période / Système
Érathème / Ère
- Éonothème / Éon
Cénozoïque
Phanérozoïque

Stratigraphie

Début Fin
Point stratotypique mondial 2,588 Ma en cours

Subdivisions

Paléogéographie et climat

Description de cette image, également commentée ci-après

La géographie terrestre actuelle

Taux de O2 atmosphérique env. 20 %vol[1]
(100 % de l'actuel)
Température moyenne 13 °C[2]
(-1 °C par rapport à l'actuel)

Contexte géodynamique

Faune et flore

Description de cette image, également commentée ci-après

Vue d'artiste du Pléistocène d'Amérique du Sud

Évolution

Le Quaternaire est la troisième période géologique du Cénozoïque et la plus récente sur l'échelle des temps géologiques. Cette période se caractérise par le retour des glaciations, l'apparition du genre Homo et l'Extinction de l'Holocène.

Historique de la définition du Quaternaire[modifier | modifier le code]

La dénomination « Quaternaire » a été proposée par Jules Desnoyers en 1829 pour qualifier des formations ou terrains, à partir de l'analyse des sédiments du Bassin de la Seine qui semblaient être plus jeunes que les roches du Tertiaire[3].

La limite inférieure de la période a fait l'objet de nombreux débats scientifiques et restait difficile à préciser car plusieurs marqueurs de froids peuvent être utilisés (donnant une limite inférieure entre environ -2,6 et -1,5 millions d'années). Avec l'avancée des méthodes de datation absolue des roches les plus anciennes et après la découverte de fossiles dans les roches précambriennes, le Quaternaire a été requalifié géochronologiquement comme la troisième des périodes géologiques du Cénozoïque (la seconde étant le Néogène). Cette disposition a été confirmée en 2009 par l'Union internationale des sciences géologiques avec un début déterminé à environ 2,6 millions d'années avant le présent[4].

Définition actuelle du Quaternaire[modifier | modifier le code]

Homo habilis : Le Quaternaire est marqué par l'émergence du genre Homo

Le Quaternaire est subdivisé en deux époques géologiques : Pléistocène et Holocène. Une troisième époque est actuellement proposée : l'Anthropocène.

Le stratotype correspondant à son début, au commencement du Gélasien (début du Pléistocène), est la coupe stratigraphique de Monte San Nicola près de Gela en Sicile.

Bien que l'International commission on stratigraphy ait proposé d'étendre le Néogène jusqu'à nos jours en y incluant le Pléistocène et l'Holocène, The geologic time scale - 2012 maintient ces deux époques géologiques dans le Quaternaire[5]. Tant que la proposition de création de l'Anthropocène n'est pas retenue, l'Holocène correspond à l'actuelle époque géologique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) teneur en oxygène dans l'atmosphère au Phanérozoïque
  2. (en) température de la Terre
  3. Jules Desnoyers, « Observations sur un ensemble de dépôts marins plus récens que les terrains tertiaires du bassin de la Seine, et pouvant constituer une Formation géologique distincte », Annales des sciences naturelles, vol. 16,‎ 1829, p. 171-214, 402-491 ((page 402) lire en ligne).
  4. P.-L.Gibbard & M.-J.Head - IUGS ratification of the Quaternary System/Period and the Pleistocene Series/Epoch with a base at 2.58 Ma », Quaternaire, vol.20-4 / 2009 lire en ligne
  5. (en)B. Pillans et P. Gibbard, « The Quaternary period », dans F. Gradstein, J. Ogg, M. Schmitz et G. Ogg, The Geologic Time Scale 2012, vol. 2, Oxford, Elsevier,‎ 2012 (lire en ligne), p. 979-1010.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Revues spécialisées[modifier | modifier le code]

  • Géographie physique et Quaternaire (1207 contributions en ligne en 2012, en français ou anglais sur Persée : articles, notes et essais inédits sur le Quaternaire ou la géographie physique, notamment des milieux glaciaires et préglaciaires actuels ou anciens)
  • Revue Quaternaire

Autres ressources bibliographiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :