Ère post-classique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Périodisation de l'histoire précolombienne
Description de l'image El Castillo Stitch 2008 Edit 1.jpg.
Ère lithique ou paléo-indienne
De 18000 av. J.-C. à 3000/5000 av. J.-C.
Ère archaïque
Mésoamérique
de 2000 av. J.-C. à 250
Général
de 8000 av. J.-C. à
Ère formative ou pré-classique
Mésoamérique
de 2000 av. J.-C. à 250
Amérique du Nord
de 1000 av. J.-C. à 500
Amérique du Sud
de 1800 av. J.-C. à
Ère classique
de 500 à 1200
Ère post-classique
Mésoamérique
de 900 à 1519
Général
de 1200 à aujourd'hui

Dans la classification de l'archéologie des Amériques, l'ère post-classique ou période post-classique est un terme appliqué à certaines cultures précolombiennes, et prend généralement fin avec les contacts avec les Européens. Cette étape est la cinquième des cinq archéologique étapes développée par Gordon Willey et Philip Phillips en 1958 dans le livre Method and Theory in American Archaeology[1].

  1. L'ère lithique.
  2. L'ère archaïque, entre autres l'ère archaïque de l'Amérique du Nord.
  3. L'ère formative.
  4. L'ère classique.
  5. L'ère post-classique.

Les Cultures de l'ère Post-Classique sont définies par une maitrise développée de la métallurgie, une organisation sociale complexe, de l'urbanisme et une forme d’organisation militaire. Idéologiquement, elles sont décrites comme présentant les signes d'une tendance à la sécularisation de la société[2].

La Mésoamérique post-classique dure de 900 à 1519 apres JC, et comprend les cultures suivantes : Aztèques, Royaume tarasque, Mixtèques, les Totonaques, Pipils, Itzá, Toltèques Royaume quiché, Kaqchikel, Poqomam,

Dans la chronologie Nord-Américaine, elle commence généralement vers l'an 1200 jusqu'à l'époque moderne[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Willey, Gordon R., The Pastmasters: Eleven Modern Pioneers of Archaeology: V. Gordon Childe, Stuart Piggott, Charles Phillips, Christopher Hawkes, Seton Lloyd, Robert J. Braidwood, Gordon R. Willey, C.J. Becker, Sigfried J. De Laet, J. Desmond Clark, D.J. Mulvaney, New York, Thames & Hudson, (ISBN 0-500-05051-1, OCLC 19750309), « Gordon Willey »
  2. Gordon R. Willey and Philip Phillips (1957). Method and Theory in American Archaeology. University of Chicago Press. (ISBN 978-0-226-89888-9)
  3. « Method and Theory in American Archaeology » [Digitised online by Questia Media], Gordon Willey and Philip Phillips, sur Gordon Willey and Philip Phillips, University of Chicago, (consulté le )