Çelebi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.
Page d'aide sur l'homonymie Pour le Pokémon homonyme, voir Celebi (Pokémon).

Çelebi, assez souvent transcrit Tchelebi, et plus rarement Chelebi, était un titre princier turc, faisant pendant au Hatun dont on honorait les dames de noble naissance, et en particulier les princesses. Tous les fils du Sultan y avaient droit, même s'il n'est pas toujours signalé.

Étymologie[modifier | modifier le code]

  • Selon l'ethnolinguiste russe Nicolas Marr (Nikolaj Jakovlevič Marr, 1864-1934), le mot çelebi est attesté chez les Turcs seldjouks au début du XIVe siècle. Il proviendrait du mot kurde çalab, signifiant « Dieu », que les Kurdes eux-mêmes auraient emprunté à l'araméen tslem-tsalmâ, «image, idole».
  • Marr pense que ce mot çelebi fut emprunté aux Kurdes par les Seldjoukides lorsqu'ils apparurent au Kurdistan au milieu du XIe siècle.
  • Il suppose qu'à partir du sens de « divin », le mot aurait évolué vers « bien né, prince, gentilhomme, noble, seigneur, maître de maison », ainsi que « musicien (chanteur), poète, lettré, instruit, cultivé, petit maître».

Fortune du mot[modifier | modifier le code]

  • Les Turcs donneront le titre de Grand Çelebi (Grand Tchelebi) au premier personnage de l’empire après le Sultan. C’est lui qui, lors du couronnement de l’Empereur, lui ceint le glaive. Il réside à Konya.
  • Ce nom est devenu un patronyme assez répandu. On en trouve même trace chez les Séfarades d'Istanbul, chez lesquels il peut prendre la forme hypocoristique Chibi.
  • Il apparaît en catalan médiéval sous la graphie xalabin, prononcé [tchalabín] ou [chalabín], transcrit en français sous la forme shalabin (cf. Jacob Xalabin).

Homonymie[modifier | modifier le code]

Personnages[modifier | modifier le code]

Lieux[modifier | modifier le code]