Æneas Mackay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant néerlandais
Cet article est une ébauche concernant un homme politique néerlandais.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mackay.
Æneas Mackay
Image illustrative de l'article Æneas Mackay
Fonctions
Président du Conseil des ministres des Pays-Bas

(3 ans 4 mois et 1 jour)
Régent Emma de Waldeck-Pyrmont
Monarque Guillaume III
Wilhelmine
Prédécesseur Jan Heemskerk
Successeur Gijsbert van Tienhoven
Biographie
Nom de naissance Æneas Mackay, Jr.
Date de naissance
Lieu de naissance Nimègue
Date de décès (à 69 ans)
Lieu de décès La Haye
Nationalité Néerlandaise
Parti politique Parti antirévolutionnaire
Conjoint Maria Catharina Anna Fagel
Profession Avocat
Religion Église réformée néerlandaise

Æneas Mackay
Chefs du gouvernement des Pays-Bas

Æneas, baron Mackay, né à Nimègue le 29 novembre 1839 et mort à La Haye le 13 novembre 1909, est un homme d'État néerlandais, président du Conseil des ministres entre 1888 et 1891.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mettant la religion chrétienne au centre de sa primature, il permet aux premières subventions gouvernementales pour l'enseignement privé d'être allouées. Son gouvernement fait également en ce sens prendre un tournant décisif dans la guerre scolaire et marqua le début du déclin de l'hégémonie des libéraux au cours du XIXe siècle.

Le cabinet Mackay est soutenu par les antirévolutionnaires et les catholiques. Ce fut l'origine de la Rechtse Coalitie (« Coalition de Droite ») du début du XXe siècle.