Å (Moskenes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Å.

Å
Å (Moskenes)
Vue d'ensemble du village.
Administration
Pays Drapeau de la Norvège Norvège
Région Nord-Norge
Comté Nordland
Géographie
Coordonnées 67° 52′ 47″ nord, 12° 59′ 02″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nordland
Voir sur la carte administrative du Nordland
City locator 14.svg
Å
Géolocalisation sur la carte : Norvège
Voir sur la carte administrative de Norvège
City locator 14.svg
Å
Géolocalisation sur la carte : Norvège
Voir sur la carte topographique de Norvège
City locator 14.svg
Å

Å (/oː/), anciennement Å i Lofoten, est un village de la commune de Moskenes, dans les îles Lofoten, en Norvège.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Å, dernière lettre de l'alphabet norvégien, se prononce comme le « ô » du français[1]. Le nom a pour origine un mot de vieux norrois signifiant « ruisseau »[2].

La municipalité de Moskenes a adopté Å comme nom officiel du village en 1986 ; deux ans auparavant, elle avait adopté l'appellation Å i Lofoten[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Å se trouve[3] sur Moskenesøya (« l'île de Moskenes »), à proximité de l'extrémité méridionale de cette île et de l'archipel des Lofoten[1]. Vers l'ouest s'étend un lac dénommé Ågvatnet, séparé de la mer par un bras de terre qui permet l'accès depuis le nord : c'est le trajet qu'emprunte la route européenne 10, dont la partie norvégienne, aussi appelée « route du roi Olaf », se termine à Å.

Å fut un important port de pêche spécialisé dans le poisson séché : jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, ses séchoirs traitaient plus de 700 000 morues par saison ; son économie s'est depuis lors tournée vers le tourisme[1].

Le bâti comprend trois groupes principaux : les maisons de l'intérieur et celles du bord de mer forment ensemble le noyau du village de pêcheurs traditionnel, qu'entourent les habitations plus récentes[4]. Les bâtiments anciens préservés — fermes, entrepôts, cabanes de pêcheurs (rorbuer), hangars à bateaux, séchoirs à morue, forges, boutiques, etc. — donnent à la localité des allures de « musée vivant »[1].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Deux musées se disputent les visiteurs :

  • le musée norvégien du Village de pêcheurs (Norsk Fiskeværsmuseum[5]), qui englobe 14 installations de pêche du XIXe siècle, dont une fabrique d'huile de foie de morue ;
  • le musée du Poisson séché des Lofoten (Lofoten Tørrfiskmuseum[6]), centré sur la pêche et le séchage de la morue pour l'exportation[1].

Un sentier balisé et aménagé permet de faire le tour de l'Ågvatnet, le lac voisin[7].

En 2004, Å a été pris pour point de départ d'un parcours cycliste « de A à B, littéralement », où la place du B était occupée par Bee (Nebraska)[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « Å », dans Norvège - Le Nordland, Lonely Planet, (ISBN 978-2-8161-7866-1, lire en ligne), p. 315.
  2. a et b (en) Eric Shackle, « Travel from Å to Y by Internet », sur www.fun-with-words.com, .
  3. a et b (en) NRK og Meteorologisk institutt, « Weather forecast for Å », sur yr.no (consulté le 9 décembre 2019). Site utilisé notamment pour les coordonnées géodésiques.
  4. (nb) « Å Fiskevær », sur Kulturminnesøk (consulté le 9 décembre 2019).
  5. (nb) « Norsk Fiskeværsmuseum », sur Museum Nord, .
  6. (en) « Lofoten Stockfish Museum », sur Lofoten Islands (consulté le 9 décembre 2019).
  7. (en) « Ågvatnet », sur AllTrails.com (consulté le 9 décembre 2019).
  8. (en) Paul Parry, « Parryphernalia.com: From A to B. Literally. », sur web.archive.org, .