Äbeni Flue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Äbeni Flue
Vue de la face nord de l'Äbeni Flue et du Mittaghorn (à droite)
Vue de la face nord de l'Äbeni Flue et du Mittaghorn (à droite)
Géographie
Altitude 3 962 m[1]
Massif Alpes bernoises (Alpes)
Coordonnées 46° 30′ 29″ nord, 7° 57′ 13″ est
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Cantons Berne
Valais
Arrondissement
Districts
Interlaken-Oberhasli
Rarogne, Conches
Ascension
Première par Thomas Lloyd Murray Browne, Peter Bohren et Peter Schlegel
Voie la plus facile Face sud-ouest et arête sud-est

Géolocalisation sur la carte : Alpes

(Voir situation sur carte : Alpes)
Äbeni Flue

Géolocalisation sur la carte : canton du Valais

(Voir situation sur carte : canton du Valais)
Äbeni Flue

Géolocalisation sur la carte : canton de Berne

(Voir situation sur carte : canton de Berne)
Äbeni Flue

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Äbeni Flue

L'Äbeni Flue, aussi appelé Ebnefluh et Ebenefluh, est un sommet des Alpes bernoises. Situé à la frontière des cantons du Valais et de Berne, il culmine à 3 962 mètres d'altitude.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'Äbeni Flue a un large sommet qui, au nord, forme une paroi escarpée de 2 500 mètres de hauteur. Le versant sud est englacé et semble relativement plat sur le glacier d'Aletsch. Depuis l'est part une arête qui conduit au Gletscherhorn et se prolonge vers la Jungfrau. L'arête sud-ouest conduit au Mittaghorn, au Grosshorn et au Breithorn. Au sud, au-dessus du glacier d'Aletsch, se trouve l'Aletschhorn.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , un Panavia Tornado de l'armée allemande s'écrase dans la face nord de l'Äbeni Flue[2]. Le pilote est tué alors que l'officier navigateur est grièvement blessé[2]. L'enquête conclut à une erreur humaine[2].

Ascension[modifier | modifier le code]

La voie normale passe par la face sud-ouest et l'arête sud-est. Les points de départ sont soit les cabanes Lötschenhütte Holandia soit Konkordiahütte[3].

La face nord est un mur de glace classique, qui mesure 900 mètres de haut et qui a une inclinaison de 50° à 55°. Le point de départ est la cabane Rottal[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Äbeni Flue (VS) - Fieschertal », sur map.geo.admin.ch (consulté le 11 mars 2013)
  2. a, b et c (de) Samuel Günter, « Tornado-Absturz ist geklärt », Jungfrau Zeitung,‎ (lire en ligne)
  3. (de) [PDF] « Der Sommer 2003 und die Folgen: Auswirkungen der Klimaerwärmung auf klassische Routen in den Walliser und Berner Alpen. », sur chmoser.ch (consulté le 2 août 2012), p. 57.
  4. (de) Ueli Mosimann, Hochtouren Berner Alpen : Vom Sanetschpass zur Grimsel, SAC-Verlag, , p. 290-291.

Sur les autres projets Wikimedia :