À vos marques... party!

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
À vos marques... Party!
Réalisation Frederik D'Amours
Scénario Caroline Héroux
Martine Pagé
Acteurs principaux
Sociétés de production Christal Films
Pays d’origine Drapeau du Canada Canada
Genre Comédie dramatique
Durée 119 minutes
Sortie 2007

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

À vos marques... party! est un film québécois réalisé par Frédéric D'Amours en 2007.

Ce film connait un beau succès au box-office, essentiellement auprès du jeune public, une suite est alors prévue. La suite du premier volet, À vos marques... party! 2, est sorti en 2009, au Québec.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Gaby, une élève de secondaire 5 peu sociable, reçoit, de la directrice de son école, l’ordre de superviser l’intégration de Sandrine, une nouvelle venue. Au contact répété de cette jeune fille joviale et aimable, Gaby finit par abaisser la garde et à sortir de sa coquille, où elle s’était enfermée quelques années plus tôt après qu’une brûlure accidentelle l’eut forcée à abandonner la natation. Le souvenir de cette vieille blessure, ainsi qu’un assortiment de sentiments inavouables, remontent à la surface lorsque Gaby apprend qu’elle devra donner des leçons privées de maths à Frédérick, le champion de l’équipe de natation convoité par toutes les filles de l’école. Sa mère l'a quittée pour aller à Vancouver.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Au Québec, avec 286 402 spectateurs, ce film place en quatrième position du classement en 2007, devant le film L'âge des ténèbres.

Compléments[modifier | modifier le code]

Le film a été tourné en partie au Collège Laval, une école secondaire privée de Laval.

Dans le DVD sorti le 31 juillet 2007, on retrouve des commentaires audio par le réalisateur et Caroline Héroux, des scènes supprimées, des bétisier, une galerie de photos et un vidéoclip de "Qui je suis (laissez moi aller)" par Andrée Watters.

Liens externes[modifier | modifier le code]