À propos de Nice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
À propos de Nice
Réalisation Jean Vigo et Boris Kaufman
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Court métrage
documentaire muet
Durée 23 minutes
Sortie 1930

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

À propos de Nice est un film français muet réalisé en 1930 par Jean Vigo et Boris Kaufman.

Commentaire[modifier | modifier le code]

Porteurs de socca, image tirée du film (vers 12'00).

Tourné dans la ville de Nice au début de l'année 1930[1], le film, qui est le premier travail cinématographique de Jean Vigo, a été réalisé dans le cadre des Cités symphonies, une série sur les villes dans les années 1920. Cette série veut montrer la modernisation de la ville grâce à un travail formel et mécanique. Le tournage s'effectue sur une journée.

C'est un documentaire d'auteur éminemment personnel qui démontre une démarche réaliste avec un point de vue subjectif déterminé en faisant le portrait critique de la ville et qui, avec virulence, dénonce entre autres les inégalités sociales, sans se départir d'une certaine forme de voyeurisme. Jean Vigo déclarait, après avoir montré un premier montage à Jean Painlevé : « Au travail, j'ai oublié que le film devait être un spectacle, d'où certaines longueurs, insistances, que vous avez remarquées »[2].

Ce film est ce que Jean Vigo appelle « un point de vue documenté », c'est-à-dire que la caméra doit être considérée comme un document aussi bien à la prise de vue qu'au montage, auquel est attaché un point de vue étayé pour une fin déterminée qui exige qu'on prenne position.

Contenu[modifier | modifier le code]

Exemples de séquences filmées dans À propos de Nice :

Montage, sonorisation, hommage[modifier | modifier le code]

La Cinémathèque royale de Belgique conserve la copie d'un montage préliminaire du film (copie de travail) très probablement unique, envoyée et présentée par Vigo au Deuxième Congrès international du cinéma indépendant qui eut lieu au Palais des beaux-arts de Bruxelles. C'est à cette occasion qu'il rencontra Henri Storck qui devint son assistant et comédien dans Zéro de conduite.

En 1984, le réalisateur portugais Manoel de Oliveira, contemporain de Jean Vigo, réalise Nice, A propos de Jean Vigo dans le cadre de la série télévisuelle « Un regard étranger sur la France ».

En 2001, Marc Perrone compose une musique entièrement à l'accordéon pour accompagner ce film. De même, en 2009, Henri-Claude Fantapié a composé une musique à plusieurs instruments pour ce film.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Lettre de Boris Kaufman à Jean Vigo datée du 23 décembre 1929 - Archives Luce Vigo, dans Jean Vigo - L'intégrale DVD, Gaumont, 2008.
  2. Lettre de Jean Vigo à J. Painlevé du 9 octobre 1930, dans Jean Vigo - L'intégrale DVD, Gaumont, 2008.

Lien externe[modifier | modifier le code]