À chacun son dû

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

À chacun son dû (titre original : A ciascuno il suo) est un film italien réalisé par Elio Petri, sorti en 1967.

Adaptation du roman de Leonardo Sciascia, le film explore avec justesse les coutumes et la psychologie d'une petite ville sicilienne, mais rend compte également de l'impuissance d'un homme, le professeur Laurana, certes courageux et intègre, mais peu au fait des pratiques sociales de son environnement. Le comédien Gian Maria Volontè assume ce rôle en totale osmose avec le réalisateur Elio Petri.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans une petite commune de Sicile, le pharmacien Arturo Manno, connu pour ses infidélités conjugales, et son ami, le Dr. Roscio, sont assassinés au cours d'une partie de chasse. La Police conclut à un règlement de comptes, imputable à la jalousie. Deux frères, ainsi que leur père, sont accusés du meurtre de Manno car le pharmacien aurait eu une liaison avec leur sœur mineure de 15 ans. Mais Paolo Laurana, professeur, autrefois militant communiste, flaire des motifs plus graves : il découvre, notamment, que Roscio s'apprêtait à dénoncer un notable local compromis avec la Mafia et que Manno recevait des lettres de menace. La lecture du journal intime du docteur, retrouvé par son épouse Luisa, semble confirmer ses soupçons… Toutefois, Luisa, consciemment ou inconsciemment, engage Laurana dans un piège dont il ne sortira pas vivant. Quelque temps après l'inhumation du professeur Laurana, Luisa célèbre son mariage avec son cousin, l'avocat Rosello, le fameux notable impliqué dans les écrits du Dr. Roscio…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]