À bord du Darjeeling Limited

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

À bord du Darjeeling Limited
Titre original The Darjeeling Limited
Réalisation Wes Anderson
Scénario Wes Anderson
Roman Coppola
Jason Schwartzman
Acteurs principaux
Sociétés de production American Empirical Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie dramatique
Durée 91 min
Sortie 2007


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

À bord du Darjeeling Limited (The Darjeeling Limited) est un film américain réalisé par Wes Anderson sorti en 2007. C'est le cinquième long-métrage du réalisateur. Il raconte l'histoire de trois frères américains, Francis, Peter et Jack qui font un long voyage en train à travers le nord de l’Inde un an après la mort de leur père. Leur périple est parsemé d’incidents loufoques et égayé de rencontres inattendues. Planifié comme une initiation spirituelle, ce parcours est une occasion de ressouder la fratrie et il doit aussi les mener à leur mère, cloîtrée dans un couvent himalayen.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un homme d'affaires en Inde ne parvient pas à prendre son train appelé The Darjeeling Limited, alors qu'il court, il est dépassé par un jeune homme, Peter Whitman, qui parvient à sauter dans le train en marche. Peter retrouve à bord ses frères Francis et Jack, les trois ne se sont pas vus depuis les funérailles de leur père un an plus tôt.

Francis a récemment survécu à un accident de moto (laissant son visage et sa tête couverts de bandages) et il souhaite ainsi se réconcilier avec ses frères dans un voyage de découverte spirituelle de soi. Il souhaite secrètement rendre visite à leur mère que les frères n'ont pas vue depuis de nombreuses années. Avec l'aide de son assistant Brendan, Francis établit un itinéraire strict pour le voyage et confisque les passeports de ses frères pour les empêcher de descendre trop tôt du train. Les trois frères continuent de pleurer la mort de leur père : ils portent des sacs et des valises portant ses initiales, ainsi que d'autres objets personnels qui lui appartenaient.

Le train emmène les frères à travers la campagne et vers divers temples hindous, la tension monte car Jack et Peter sont furieux contre le comportement autoritaire de Francis. Ce dernier révèle finalement qu'ils rencontreront leur mère, devenue religieuse dans un couvent chrétien de l'Himalaya. Peter et Jack sont en colère car Francis savait qu'ils ne seraient pas venus s'il leur avait dit cela plus tôt. Une bagarre éclate entre les trois hommes. Le chef steward, à qui les frères ont fait du tort à plusieurs reprises, les expulse du train avec tous leurs bagages. Brendan démissionne et remonte dans le train après avoir donné aux frères une lettre de leur mère ; son contenu indique qu'elle ne veut pas les voir. Les frères décident donc de quitter l'Inde, de se séparer et de ne jamais revenir.

Après une marche dans le désert, les frères voient trois jeunes garçons tomber dans une rivière en essayant de la traverser sur un radeau. Jack et Francis sauvent deux des garçons, mais Peter échoue à sauver le troisième, qui meurt. Ils ramènent le corps du garçon au village où ils passent la nuit et sont traités avec gentillesse. Ils assistent aux funérailles le lendemain. Dans un retour en arrière un an plus tôt, on voit les trois frères (accompagnés d'Alice, la femme de Peter) se rendre aux funérailles de leur père, ils s'arrêtent pour récupérer sa Porsche à l'atelier de réparation, mais la voiture n'est pas prête et ils finissent par renoncer. On apprend que leur père est mort renversé par un taxi et que leur mère n'a pas assisté aux funérailles.

Dans le présent, les frères arrivent à l'aéroport, mais ils décident soudain de déchirer leurs billets et d'aller rendre visite à leur mère. Ils atteignent le couvent, où leur mère est surprise mais ravie de les voir (et Francis admet timidement que son accident était en fait une tentative de suicide). Cette nuit-là, après que les frères ont reproché à leur mère de les avoir abandonnés, la famille se rassemble en silence et se reconnecte dans l'amour. Les frères se réveillent le lendemain matin et trouvent leur mère partie. Ils décident de ne pas attendre son retour.

À la gare, les trois frères courent après un autre train appelé Bengal Lancer et jettent joyeusement toutes les valises et sacs de leur père pour parvenir à l'attraper. À bord, Francis propose à Peter et Jack de leur rendre leurs passeports mais ceux-ci refusent.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

  1. Where Do You Go To (My Lovely) - Peter Sarstedt
  2. Title Music - Vilayat Khan (extrait du film Le Salon de musique de Satyajit Ray)
  3. This Time Tomorrow - The Kinks
  4. Title Music - Satyajit Ray (extrait du film Trois Filles)
  5. Title Music - Jyotitindra Moitra et Ali Akbar Khan (extrait du film Le Propriétaire)
  6. Ruku's Room - Satyajit Ray (extrait du film Le Dieu éléphant)
  7. Charu's Theme - Satyajit Ray (extrait du film Charulata)
  8. Title Music - Shankar Jaikishan (en) (extrait du film Bombay Talkie de James Ivory[5])
  9. Montage - Satyajit Ray
  10. Prière de la congrégation Sikh de Jodhpur
  11. Farewell to Earnest - Jyotitindra Moitra (extrait du film Le Propriétaire)
  12. The Deserted Ballroom - Satyajit Ray (extrait du film Shakespeare Wallah)
  13. Suite bergamasque, mouvement n°3 : Clair de lune - Claude Debussy
  14. Typewriter Tip, Tip, Tip - Shankar Jaikishan (extrait du film Bombay Talkie de James Ivory)
  15. Memorial - musiciens du village de Narlai
  16. Strangers - The Kinks
  17. Praise Him - novices du couvent d'Udaipur
  18. Symphonie no 7 en la majeur, opus 92 : Allegro con brio - Ludwig van Beethoven
  19. Play with Fire - The Rolling Stones
  20. Arrival in Benaras - Vilayat Khan (extrait du film Le Gourou de James Ivory)
  21. Powerman - The Kinks
  22. Les Champs-Élysées - Joe Dassin

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le court-métrage Hôtel Chevalier, présenté en première partie, a été tourné à Paris en 2005. Ce film de 13 minutes avec Jason Schwartzman et Natalie Portman apparaît comme un prologue centré sur Jack, l’un des trois frères, et met en exergue ses objets fétiches tels le lecteur MP3, le haut-parleur et la valise siglée JLW de son défunt père.

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Aucune scène du film - y compris les scènes himalayennes - n'a été tournée dans la région de Darjeeling. Les lieux de tournage se situent presque tous dans l'État de Rajasthan, notamment dans les villes de Jodhpur et Udaipur.

Par ailleurs, il n'existe pas de train nommé Darjeeling Limited. En revanche, il existe bien un train touristique (« Toy Train ») qui relie Darjeeling, administré par la Darjeeling Himalayan Railway.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Mark Browning, Wes Anderson : Why his movies matter, Praeger, , 190 p. (ISBN 978-1598843521)
  • (en) Matt Zoller Seitz (préf. Michael Chabon, ill. Max Dalton), The Wes Anderson Collection, New York, Éditions Abrams Books, , 336 p. (ISBN 978-0-8109-9741-7)
  • (en) Peter C. Kunze, The Films of Wes Anderson : Critical Essays on an Indiewood Icon, Palgrave Macmillan, , 236 p. (ISBN 978-1349486922)
  • (en) Donna Kornhaber, Wes Anderson, University of Illinois Press, , 194 p. (ISBN 978-0252082726)

Liens externes[modifier | modifier le code]