¿No hay quien nos desate?

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

N'y a-t-il personne pour nous délier ?

Dessin préparatoire
P1c75.jpg
¿No hay quién nos desate?

L'eau-forte ¿No hay quién nos desate? (en français N'y a-t-il personne pour nous délier ?[1]) est une gravure de la série Los caprichos du peintre espagnol Francisco de Goya. Elle porte le numéro 75 dans la série des 80 gravures. Elle a été publiée en 1799.

Interprétations de la gravure[modifier | modifier le code]

Il existe divers manuscrits contemporains qui expliquent les planches des Caprichos. Celui qui se trouve au Musée du Prado est considéré comme un autographe de Goya, mais semble plutôt chercher à dissimuler et à trouver un sens moralisateur qui masque le sens plus risqué pour l'auteur. Deux autres, celui qui appartient à Ayala et celui qui se trouve à la Bibliothèque nationale, soulignent la signification plus décapante des planches[2].

  • Explication de cette gravure dans le manuscrit du Musée du Prado :
    ¿Un hombre y una mujer atados con sogas y forcejeando por soltarse y gritando que los desaten a toda prisa?. O yo me equivoco o son dos casados por fuerza.
    (Un homme et une femme attachés avec des cordes et s'efforçant de se libérer et criant qu'on les détache à toute vitesse?)[3].
  • Manuscrit de Ayala :
    Dos casados por fuerza o dos amancebados.
    (Deux mariés par force ou deux concubins)[3].
  • Manuscrit de la Bibliothèque nationale :
    Dos jóvenes amancebados en vano intentan desatarse por sí mismos: mas nudos se dan.
    (Deux jeunes concubins essaient en vain de se détacher par eux-mêmes : ils se dévêtissent encore plus)[3].

Technique de la gravure[modifier | modifier le code]

L'estampe mesure 213 × 149 mm sur une feuille de papier de 306 × 201 mm. Goya a utilisé l'eau-forte et l'aquatinte brunie. Dans l'angle supérieur droit : “75”.

Le dessin préparatoire est à la sanguine. Dans l'angle inférieur gauche, au crayon : “52”. Dans l'angle inférieur droit, au crayon : “15”. Le dessin préparatoire mesure 204 × 142 mm.

Catalogue[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Goya graveur, Paris Musées, Petit Palais, , 350 p. (ISBN 978-2-7596-0037-3), p. 221.
  2. Helman, op. cit., p. 54.
  3. a b et c Helman, op. cit., p. 228.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • José Camon Aznar, Francisco de Goya, tome III, Caja de Ahorros de Zaragoza, Aragón y Rioja. Instituto Camon Aznar
  • Juan Carrete Parrondo, Goya. Los Caprichos. Dibujos y Aguafuertes, Central Hispano. R.A.de Bellas Artes de San Fernando. Calcografía Nacional, , « Francisco de Goya. Los Caprichos »
  • Rafael Casariego, Francisco de Goya, Los Caprichos, Madrid: Ediciones de arte y bibliofilia,
  • Gabinete de Estudios de la Calcografía., Clemente Barrena, Javier Blas, José Manuel Matilla, José Luís Villar et Elvira Villena, Goya. Los Caprichos. Dibujos y Aguafuertes, Central Hispano. R.A.de Bellas Artes de San Fernando. Calcografía Nacional, , « Dibujos y Estampas »
  • Edith Helman, Transmundo de Goya, Madrid: Alianza Editorial,
  • Pierre Gassier et Juliet Wilson, Vie et Œuvre de Francisco Goya, Fribourg: Office du Livre,
  • F.J. Sánchez Catón, Goya Los Caprichos, Barcelone: Instituto Amatller de Arte Hispánico,

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]