Asira ash-Shamaliya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Asira ash-Shamaliya
Image dans Infobox.
Géographie
Pays
Territoires occupés
Gouvernorat
Coordonnées
Identifiants
Site web


Asira ash-Shamaliya (عصيرة الشمالية en arabe) est un village montagneux palestinien situé dans le gouvernorat de Naplouse. Sa population a été estimée à 2336 habitants lors du recensement de 2007 par le Bureau central palestinien des statistiques [1]. Le nom de ce village tient son origine du cananéen signifiant pressoir à raisins, destiné à la préparation du vin à l’époque romaine ou pressoir d'huile d'olive. Ce nom serait également lié à ses paysages montagneux et ses routes cahoteuses rendant la marche difficile.[2],[3]

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue générale du village du côté Est

Asira se situe en Cisjordanie à 6 km au nord de Naplouse et à 648 mètres au dessus du niveau de la mer. Au nord d'Asira, on trouve les villages de Yassid et Beit Emreen, Zawata un peu plus à l'ouest, Askar et Almasaken Al-Shaabya à l'est. L'ensemble de ses terres représente une superficie d'environ 35 mille dounams (35 km2) dont 20 mille dounams (20 km²) recouvertes d'oliviers et d'amandiers , 5000 dounams (5 km2) de cultures d'hiver et d'été (quoi exactement)? ? ?. Environ 2 000 dounams (2 km2) de sa superficie sont constitués de forêts[4],[5]. L'occupation israélienne a confisqué à ce village environ 1 500 dounams (1,5 km²) et installé sur ce lieu, un camp militaire[6].

Lieux et infrastructures[modifier | modifier le code]

Le village dispose de six écoles publiques, d'une clinique gouvernementale et d'une clinique privée. Dans le cadre la vie sociale du village, on compte également, quelques associations de femmes, un club de sports, la défense civile palestinienne, le Croissant-Rouge palestinien ainsi que la police palestinienne.

Autre particularité à souligner dans ces lieux est la présence de l'arbre "Beit Al-zaki" vieux de plus de 900 ans. Cet arbre situé au sommet d'une montagne est très grand (hauteur à préciser ? ) et de forme incurvée en raison du vent ? (à confirmer). Considéré par la population comme un arbre béni, les habitants ont coutume de venir déposer leurs vœux et souhaits au pied de cet arbre quasi millénaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Période ottomane - 1517 à 1917[modifier | modifier le code]

Comme toute la Palestine, Asira est sous autorité ottomane à partir de 1517. En 1596, le nom du village apparaît pour la première fois dans les registres fiscaux ottomans. Les agriculteurs sont soumis dès lors au paiement d'une taxe fixée à 33,3% (par les autorités ottomanes ? ) pour divers produits agricoles tel que le blé[7], l'orge, les récoltes de l'été, les olives[8], l'élevage des chèvres et les ruches.

Lors de sa visite au village (quelle date ? ), l'archéologue français Victor Guérin décrira Asira comme "un grand village" remarquant en particulier la persévérance de ses habitants. Selon l'archéologue, leurs maisons sont mieux construites que celles des villages environnants. Il portera une attention particulière à l'agriculture, à leurs terres plantées de figuiers, d’oliviers et autres cultures de légumes divers et variés"[9],[5].

Mandat britannique - 1917 à ???[modifier | modifier le code]

Asira al-Shamaliya est tombée aux mains de l'armée britannique en 1917[10],[11], Le village est officiellement sous contrôle du mandat britannique en 1920[12].

Personnalités célèbres (originaires de Asira ? ? à confirmer)[modifier | modifier le code]

Woroud Sawalha en 2012

La professeur Ansam Sawalha est la première femme à recevoir le rang de professeur de pharmacologie et de toxicologie au Moyen-Orient"[13].

Elle a créé le premier centre d'information pharmaceutique et de poisons* sous sa direction pendant plusieurs années (de quand à quand ? ???). Aussi, elle a été le doyen de la faculté de pharmacie de l'Université An-Najah (qui se trouve où précisément ? ? ? ).

La coureuse olympique Woroud Sawalha. Elle a participé aux Jeux olympiques de 2012 à Londres.

L'auteur Mohammad Said Saber : à développer  ????

Le maire actuel de Asira "Hazem Yassin" : à développer ? ? ? ?

Enseignement[modifier | modifier le code]

L’enseignement commene à être dispensé à l’intérieur de la mosquée ou dans une grande cour. Au début de 1940, la première école primaire fut créée dans le village. L'école s’est principalement développée dans les années 1960 et 1970. En 1971, un premier établissement secondaire voit le jour. [14].

Un collège?? ? pour les filles a été fondé en 1950. Asira comprend cinq écoles, trois écoles pour les garçons et deux pour les filles. La plus récente est l'école primaire de Masqat pour les garçons[15].

Économie[modifier | modifier le code]

L'agriculture[modifier | modifier le code]

L'agriculture est le principal secteur économique de Asira. Parmi les cultures les plus importantes, on trouve notamment la production des  : olives, des figues, des amandes, des lentilles, du blé ainsi que d'autres légumes.

Asira cependant n'échappe pas à l'expansion urbaine et celle des infrastructures routières qui finissent par réduire l'étendue des cultures et des terres agricoles.

Ces dernières années, on note une forte baisse du nombre d'animaux d'élevage en raison des prix élevés des fourrages et du manque des zones (d'espace ??? ).

Commerce et industrie[modifier | modifier le code]

Asira peut jouir d'une activité commerciale prospère grâce à sa localisation. Elle comprend des usines de pierre et de savon, des usines de plastique, et nombreux pressoirs à olives.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Référencement de 2007 »
  2. التعداد العام للسكان 2017 - الجهاز المركزي للإحصاء الفلسطيني « http://web.archive.org/web/20180828171930/http://www.pcbs.gov.ps/Downloads/book2364.pdf »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 28 أغسطس 2018
  3. ملف بلدة عصيرة الشمالية - معهد الأبحاث التطبيقية - القدس (أريج). « http://web.archive.org/web/20160304105723/http://vprofile.arij.org/nablus/pdfs/vprofile/Asira%20ash%20Shamaliya_vp_en.pdf »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 04 مارس 2016
  4. Dauphin, 1998, p. 770
  5. a et b Zertal, 2004, p. 528
  6. Zertal, 2004, pp. 529-530
  7. Hütteroth and Abdulfattah, 1977, p. 128. NB: typo: wrong gridno. in Hütteroth and Abdulfattah tables, on Hutteroth.png z1 is in correct position at (175/184)
  8. Guérin, 1874, pp. 368 -369 « http://web.archive.org/web/20160827152618/http://www.archive.org/stream/descriptionsam01gu »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 27 أغسطس 2016
  9. Conder and Kitchener, 1882, SWP II, p. 155 « http://web.archive.org/web/20161028114307/http://archive.org:80/stream/surveyofwesternp02conduoft »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 28 أكتوبر 2016
  10. Barron, 1923, Table IX, Sub-district of Nablus, p. 24 « http://web.archive.org/web/20171020103207/https://archive.org/stream/PalestineCensus1922/Palestine%20Census%20%281922%29 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 20 أكتوبر 2017
  11. Barron, 1923, Table IX, Sub-district of Nablus, p. 47 « http://web.archive.org/web/20171020103207/https://archive.org/stream/PalestineCensus1922/Palestine%20Census%20%281922%29 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 20 أكتوبر 2017
  12. حكومة فلسطين، دائرة الإحصاءات، 1945، صفحة 18
  13. حكومة الأردن، دائرة الإحصاءات، 1964، صفحة 14 « http://web.archive.org/web/20180907031252/http://users.cecs.anu.edu.au/~bdm/yabber/census/JordanCensusPages/JordanCensus1961-p14.pdf »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 07 سبتمبر 2018
  14. Perlmann, Vol 1, Tab 2: Asira Shamaliya.
  15. Government of Jordan, Department of Statistics, 1964, p. 14