Zygmunt Noskowski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Zygmunt Noskowski

alt=Description de l'image ZygmuntNoskowski.jpg.
Naissance 2 mai 1846
Varsovie, Drapeau de la Pologne Pologne
Décès 23 juillet 1909 (à 63 ans)
Varsovie, Drapeau de la Pologne Pologne
Activités annexes Journalisme, pédagogie
Élèves Szymanowski, Różycki et Fitelberg

Zygmunt Noskowski (né le 2 mai 1846 à Varsovie, où il meurt le 23 juillet 1909) est un professeur et compositeur polonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Varsovie, Noskowski fréquente le conservatoire de sa ville natale où il apprend le violon et la composition. Il obtient une bourse qui lui permet d'aller à Berlin entre 1864 et 1867 où il étudie avec Friedrich Kiel, un des plus célèbres professeurs de composition de son temps. Il rentre à Varsovie en 1880 et y restera jusqu'à la fin de ses jours.

Noskowski compose mais il est surtout connu pour ses talents de journaliste, chef d'orchestre et surtout pédagogue. Il est une des figures de proue de la musique polonaise au tournant du XXe siècle. Il a comme élèves de nombreux compositeurs polonais de la génération suivante, notamment Karol Szymanowski, Ludomir Różycki et Grzegorz Fitelberg. Il est considéré comme le père de la musique symphonique polonaise et dirige la Société musicale de Varsovie entre 1880 et 1902. Il est également considéré comme le plus important des compositeurs polonais pendant les dix dernières années de sa vie.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bien qu'il soit surtout connu pour sa musique pour orchestre, Noskowski a également composé des opéras, des pièces de musique de chambre, divers sonates et de la musique vocale. À propos de sa musique de chambre, Wilhelm Altmann écrit qu'« elle est vraiment efficace et qu'elle est mérite l'attention du public et qu'elle est digne d'être jouée ». Son quatuor à cordes datant de 1879 montre que le compositeur a assimilé les inventions musicales récentes en provenance d'Europe centrale. Sa musique, indépendamment de sa structure subit peu l'influence des compositeurs en vogue à son époque, notamment Brahms, Liszt et Wagner.

Liste d'œuvres[modifier | modifier le code]

  • Symphonie no 1 en la majeur, WoO[note 1], (1874-1875) ;
  • Morskie Oko, ouverture de concert pour orchestre, opus 19 ;
  • Symphonie no 2 en do mineur ;
  • Élégie polonaise, pour orchestre en mi mineur, 1885 ;
  • La steppe, poème symphonique, opus 66 ;
  • Marche funèbre pour orchestre, opus 53, 1897 ;
  • Symphonie no 3 en fa majeur, WoO[note 1], 1903 ;
  • Variations symphoniques sur le prélude no 7 opus 28 de Chopin
  • Livia Quintilla, opéra, 1898 ;
  • Wyrok (Le Jugement), opéra ;
  • Zemsta za mur granicmy, opéra ;
  • Quatuor à cordes, 1875 ;
  • Fantaisie pour quatuor à cordes, 1879 ;
  • Quatuor avec piano en ré mineur opus 8, 1880.

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b WoO (Werk ohne Opuszahl), œuvre sans numéro d'opus

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]