Zostérops à dos gris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Zostérops à dos gris

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Zosterops lateralis

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Passeriformes
Famille Zosteropidae
Genre Zosterops

Nom binominal

Zosterops lateralis
Latham, 1802

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Zostérops à dos gris (Zosterops lateralis) est une espèce de très petit passereau originaire d'Australie, de Nouvelle-Zélande et des îles du Pacifique sud-ouest (île de Lord Howe, Nouvelle-Calédonie dont îles Loyauté, Vanuatu, Îles Kermadec et Fidji). Il est commun à abondant dans l'ensemble des parties relativement fertiles au sud-ouest et au sud-est de l'Australie (y compris la Tasmanie et les îles du détroit de Bass) ainsi que dans les zones côtières bien arrosées du Queensland tropical comme la péninsule du cap York.

Zostérops à dos gris (juvénile)

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Femelle sur son nid

Il en existe de nombreuses sous-espèces, parmi lesquelles :

  • Z. l. gouldi qui vit dans l'ouest de l'Australie ;
  • Z. l. halmaturinus qui vit dans l'ouest de l'Australie et se distingue par son dos gris et ses flancs marron ;
  • Z. l. lateralis qui vit dans l'est de l'Australie, se distingue par sa poitrine grise ;
  • Z. l. tephropleurus est un oiseau menacé qui vit sur l'île de Lord Howe, cette dernière est de plus en plus considérée comme une espèce à part entière sous le nom de Zostérops de Lord Howe (Zosterops tephropleurus).

Comportement[modifier | modifier le code]

Zostérops à dos gris perché sur une branche de Cestrum en fleurs en Tasmanie

Les Zostérops nichent au printemps et en début d'été (principalement entre septembre et décembre), faisant un petit nid en coupe avec de l'herbe, de la mousse, des poils, des toiles d'araignée. Le nid est suspendu à un petit arbre ou un arbuste et contient de 2 à 4 œufs bleu pâle. Deux couvées peuvent avoir lieu au cours de la même saison de reproduction. Une fois que les jeunes sont prêts à voler, les Zostérops se rassemblent en grandes bandes et beaucoup d'entre eux migrent vers le nord à la fin de l'été, en longeant la côte, se nourrissant tout au long de la journée avec des cris et des mouvements incessants dans les arbustes où ils trouvent leur repas, avançant peu à peu vers le nord puis volent sur de longues distances la nuit.

La plupart de la population de Tasmanie traverse le détroit de Bass (un exploit étonnant pour un oiseau de 12 cm d'envergure pesant seulement quelques grammes) et se disperse au Victoria, en Nouvelle-Galles du Sud et au sud-est du Queensland. Les populations nichant dans ces régions ont tendance à migrer plus au nord et les oiseaux nichant au nord du pays y restent toute l'année. Le Zostérops a été découvert en Nouvelle-Zélande en 1832 (son nom maori, Tauhou, signifie "petit étranger"). Il est arrivé en grand nombre en 1856 et on suppose que cela est dû à la déportation vers l'est par une tempête de bandes d'oiseaux en train de migrer. Comme il n'existe pas de preuve qu'il a été introduit artificiellement en Nouvelle-Zélande, il est classé comme espèce indigène et, par conséquent, protégé.

Les Zostérops sont omnivores mais ont un penchant particulier pour les fruits. Certains arboriculteurs, viticulteurs et jardiniers amateurs les considèrent comme des nuisibles en particulier lorsque de si petits individus se jouent des filets de protection pour aller se nourrir à volonté.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :