Zoom Airlines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zoom (homonymie).
Un Boeing 767-300ER (C-GZNA) de Zoom Airlines atterrissant à l'Aéroport de Londres Gatwick (Grande-Bretagne).

Zoom Airlines Inc. (code AITA : Z4 ; code OACI : OOM) était une compagnie aérienne canadienne, fondée en 2002 par les frères John et Hugh Boyle[1]. C'était une compagnie à bas coûts opérant sur des lignes long-courrier[2]. Sa flotte était constituée en 2008 de Boeing 767-300 ER et de Boeing 757[3]. Elle était basée à Ottawa[4]. Ses hubs canadiens étaient situés à Vancouver, Ottawa, Toronto et Montréal[5].

Zoom Airlines reliait des villes canadiennes (Toronto, Calgary, Halifax, Vancouver, Edmonton, Winnipeg, Montréal) et européennes (Londres, Manchester, Cardiff, Belfast, Glasgow, Paris)[6]. Fin 2007, Zoom Airlines ajouta une liaison bi-hebdomadaire entre San Diego et Londres, permettant à l'aéroport Lindbergh Field de retrouver une liaison outremer qu'il avait perdue depuis le retrait des vols de British Airways en 2003[7]. Une liaison entre Toronto, Montréal et Rome fut par la suite autorisée par les autorités canadiennes et débuta ses activités en mai 2008[8],[9].

En 2006, le chiffre d'affaires de la dernière année financière complète de Zoom Airlines était de 48,6 m£[1].

Le , la compagnie a annoncé qu'elle cessait toute activité à partir de 18h UTC, après que deux de ses appareils ont été saisis. Zoom Airlines Inc. et Zoom Airlines Ltd., les entités canadiennes et anglaises, se sont placées sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies[10]. Au Québec, les clients pourront être remboursés à hauteur de 3000 $ maximum, dans la limite de 3 millions de dollars canadiens pour l'ensemble des passagers. Les autres passagers devront eux compter sur une éventuelle assurance fournie avec leur carte de crédit, faute de quoi ils ne seront certainement jamais remboursés[11]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b Bank of Scotland has taken a 7.5 percent stake in Zoom Airlines in a deal that reportedly values the carrier at £131m., Eye for Travel, 6 août 2006, consulté en ligne le 3 juin 2008.
  2. Kjelgaard, Chris, Low-fare, Long-Haul: Second Time Around, Aviation, 24 août 2007, consulté en ligne le 3 juin 2008.
  3. Consultation du Registre des aéronefs civils canadiens.
  4. Tsaprailis, Ellen, Zoom Airlines trades Airbus A-320 for Boeing 767, Ottawa Business Journal, 23 juin 2003, consulté en ligne le 3 juin 2008,
  5. Zoom Airlines, Budget Airline Guide, consulté en ligne le 3 juin 2008.
  6. Collis, Roger, Frequent Traveler: Airlines expand trans-Atlantic services even before new pact, International Herald Tribune, 3 mai 2007, consulté en ligne le 3 juin 2008.
  7. Crabtree, Penni, Overseas travel returns to Lindbergh with Zoom Airlines' London flights, SignonSanDiego.com by the Union Tribune, 19 décembre 2007, consulté en ligne le 6 juin 2008.
  8. Chow, Krystle, Zoom Airlines to land in Italy, Ottawa Business Journal, 8 janvier 2008, consulté en ligne le 6 juin 2008.
  9. Zoom Airlines expands european service, Easier Travel, 11 février 2008, consulté en ligne le 6 juin 2008.
  10. Site officiel de la compagnie
  11. Dépêche de La Presse Canadienne

Lien externe[modifier | modifier le code]