Zone récréative

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une zone récréative (anglais : recreation area) est un type d'aire protégée désignée dans certaines juridictions.

États-Unis[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, les « zones récréatives nationales » (national recreation areas) peuvent être gérées par différents organismes. Généralement, elles ne respectent pas strictement les critères nécessaires pour être promues au statut de parcs nationaux.

Exemples : Aire nationale de récréation Robert T. Stafford White Rocks, Glen Canyon National Recreation Area, Golden Gate National Recreation Area, Ross Lake National Recreation Area, etc.

Canada[modifier | modifier le code]

Au Canada, deux provinces, la Colombie-Britannique et l'Alberta, ont des zones récréatives gérées par les gouvernements provinciaux. Cependant les missions de celles-ci peuvent différer d'une province à l'autre. En Colombie-Britannique, il s'agit d'une étape intermédiaire avant de convertir la zone récréative en parc provincial[1].

En Alberta, il s'agit d'endroits limités servant de point d'accès aux rivières, lacs et réservoirs de la province. Le niveau de développement peut grandement varier d'une aire à l'autre, certaines possédant des infrastructure comparables aux parcs provinciaux alors que pour d'autres les installations ne se résument qu'à une mise à l'eau[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Summary of Park and Protected Area Designations », sur BC Parks (consulté le 15 mars 2010)
  2. (en) « A Spectrum of Sites », sur Alberta Tourism, Parks and Recreation (consulté le 15 mars 2010)