Zone interdite de Woomera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

30° 00′ S 134° 00′ E / -30, 134 ()

Panneau bordant la Stuart Highway.

La zone interdite de Woomera (en anglais Woomera Prohibited Area (WPA)) est une zone désertique sacrée pour les Aborigènes qui est devenue une base militaire d'essais d'armes et de missiles situé au centre de l'Australie-Méridionale, avec son coin sud-est situé à environ 450 kilomètres au nord nord-ouest d'Adélaïde. La zone interdite a une superficie de 127 000 kilomètres carrés et est le plus grand terrain militaire au monde. Il est à peu près de la taille de l'Angleterre.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1947, lorsque le gouvernement australien décide d'implanter son nouveau centre d'essais de tirs de missiles à 450 km au nord d'Adélaïde, il décide de le baptiser "Woomera", en référence à une arme primitive des Aborigènes servant à chasser le kangourou.

À partir de 1992, le gouvernement y installe cinq centres d'accueil qui peuvent accueillir 2 000 étrangers en situation irrégulière, camps où les conditions de vie sont difficiles: les camps de Woomera. Deux cents personnes sont affectées à la surveillance des camps.

La ville de Woomera a été créée pour loger les personnes qui travaillent dans la zone interdite.

La Stuart Highway traverse la zone interdite et les voyageurs ne peuvent pas quitter la route et entrer dans la zone interdite.

Articles connexes[modifier | modifier le code]