Zone d'ombre (géologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zone d'ombre.
Zone d'ombre sismique (d'après l'USGS)

Sur les stations sismiques situées entre 105° et 142° [1] de distance angulaire à l'épicentre d'un séisme (soit de l'ordre de 11 500 à 14 500 km environ), on observe une zone d'ombre sismique, c’est-à-dire une zone dans laquelle aucune station n'enregistre d'ondes sismiques directes provenant d'un séisme. Après 142°, les ondes P réapparaissent mais elles ont subi une double réfraction sur la discontinuité de Gutenberg à 2 900 km de profondeur formant l'interface entre le manteau et le noyau et leur énergie est plus faible.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. par exemple dans C. M. R. Fowler (1990). The solid Earth. Cambridge University Press (page 106). Ces valeurs peuvent varier de quelques degrés en fonction de la position du sismomètre sur le globe.