Zone d'exploitation contrôlée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les zones d'exploitation contrôlée, communément appelées zec, sont des territoires de chasse et pêche du Québec, au Canada, situés sur le domaine public et administrés par des organismes à but non-lucratif. Ces zones font partie d'un réseau d'infrastructures territoriales mis en place en 1978 par le gouvernement du Québec pour prendre la relève des clubs privés de pêche, de chasse et de piégeage (suite à l'« opération gestion faune ») dans le but de rendre accessible la chasse et la pêche au grand public.

Administration[modifier | modifier le code]

Les zecs sont des organismes à but non lucratif, gérées par des administrateurs élus par les membres de chaque zec, qui voient à la gestion et à la conservation de la faune sur leurs territoires respectifs[1].

La gestion des zecs repose sur 4 objectifs :

  1. La conservation de la faune (chasseurs et pêcheurs doivent déclarer leurs prises)
  2. L'accessibilité à la ressource faunique
  3. La participation des usagers
  4. L'autofinancement opérationnel

Les zecs jouent un rôle économique plus large que ne le faisaient les clubs privés car en plus d'être seulement des lieux de « chasse et pêche » elles font la promotion de services récréatifs et touristiques diversifiés telles que randonnée pédestre, canot et canot-camping, vélo de montagne, escalade, villégiature et location de chalets, camping, observation de la nature et de la faune, cueillette de petits fruits, etc. Les zecs sont facilement accessibles à tous les amateurs de plein air et généralement, sans réservations.

Les 63 zecs du Québec sont rassemblées en 11 « regroupements » régionaux dont le rôle est de faciliter les échanges entre gestionnaires de différentes zecs et de permettre la résolution des problèmes communs[2]. Quatre ans après l'inauguration des premières zecs, le gouvernement québécois facilita la mise en place des Fédération québécoise des gestionnaires de zecs (FQGZ) dont le rôle est de donner une voie à tous les administrateurs de zecs sur le plan provincial et de promouvoir la protection de la faune[3].

Liste des zecs[modifier | modifier le code]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Nom Région Superficie
km2
Longueur
km[4]
Date
de création
Anses Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 164,50 1979
Anse-Saint-Jean Saguenay–Lac-Saint-Jean 193,50 1978
Baillargeon Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 67,90 1981
Bas-Saint-Laurent Bas-Saint-Laurent 1 019,00 1978
Batiscan-Neilson Capitale-Nationale 878,00 1978
Bessonne Mauricie 524,50 1978
Borgia Mauricie 556,00 1978
Boullé Lanaudière 638,50 1978
Bras-Coupé–Désert Outaouais 1 205,00 1978
Buteux–Bas-Saguenay Capitale-Nationale 258,70 1978
Cap-Chat Bas-Saint-Laurent 121,00 1992
Capitachouane Abitibi-Témiscamingue 858,00 1978
Casault Bas-Saint-Laurent et Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 838,00 1978
Chapais Bas-Saint-Laurent 388,00 1978
Chapeau-de-Paille Mauricie 1 270,00 1978
Chauvin Saguenay–Lac-Saint-Jean 619,00 1978
Collin Lanaudière 427,00 1978
Croche Mauricie 351,80 1978
D'Iberville Côte-Nord 438,00 1978
Dumoine Abitibi-Témiscamingue 1 500,00 1978
Festubert Abitibi-Témiscamingue 1 255,00 1979
Forestville Côte-Nord 1 328,00 1978
Frémont Mauricie 601,00 1978
Grande-Rivière Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 23 1980
Gros-Brochet Mauricie 1 439,20 1978
Jaro Chaudière-Appalaches 155,00 1978
Jeannotte Mauricie 324,00 1978
Kipawa Abitibi-Témiscamingue 2 397,00 1989
Kiskissink Mauricie 829,50 1978
Labrieville Côte-Nord 406,00 1978
Lac-au-Sable Capitale-Nationale 370,00 1978
Lac-Brébeuf Saguenay–Lac-Saint-Jean 434,00 1978
Lac-de-la-Boiteuse Saguenay–Lac-Saint-Jean 381,00 1978
Lavigne Lanaudière 406,31 1978
Lesueur Laurentides 776,50 1978
Lièvre Saguenay–Lac-Saint-Jean 964,00 1978
Louise-Gosford Estrie 168,40 1978
Maganasipi Abitibi-Témiscamingue 1 012,00 1978
Maison-de-Pierre Laurentides 805,10 1978
Mars-Moulin Saguenay–Lac-Saint-Jean 805,10 1979
Martin-Valin Saguenay–Lac-Saint-Jean 1 200,00 1978
Martres Capitale-Nationale 424,00 1978
Matimek Côte-Nord 1 854,00 1979
Mazana Côte-Nord 734,00 1978
Ménokéosawin Mauricie 298,50 1978
Mitchinamecus Laurentides 843,40 1978
Nordique Côte-Nord 458,30 1978
Normandie Laurentides 1 018,00 1978
Nymphes Lanaudière 275,10 1979
Oie-Blanche-de-Montmagny Chaudière-Appalaches 8,40 1987
Onatchiway Saguenay–Lac-Saint-Jean 1 462,00 1978
Owen Bas-Saint-Laurent 615,00 1978
Pabok Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 165 1997
Passes Saguenay–Lac-Saint-Jean 1 491,00 1978
Petawaga Laurentides 1 491,00 1978
Petite-Rivière-Cascapédia Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 127,5 1992
Pontiac Outaouais 1 205,00 1978
Rapides-des-Joachims Outaouais 960,10 1979
Restigo Abitibi-Témiscamingue 1 270,90 1978
Rivière-à-Mars Saguenay–Lac-Saint-Jean 44,5 1995
Rivière-aux-Rats Saguenay–Lac-Saint-Jean 1 781,00 1978
Rivière-Blanche Capitale-Nationale 729,00 1978
Rivière-Bonaventure Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 199 1980
Rivière-Cap-Chat Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 56,6 1992
Rivière-Dartmouth Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 63,10 1983
Rivière-de-la-Trinité Côte-Nord 73 1986
Rivière-des-Escoumins Côte-Nord 34 1992
Rivière-Jacques-Cartier Capitale-Nationale 42 1991
Rivière-Laval Côte-Nord 45,5 1980
Rivière-Madeleine Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 115,8 1992
Rivière-Matane Bas-Saint-Laurent 102 1992
Rivière-Mitis Bas-Saint-Laurent 43,9 1993
Rivière-Moisie Côte-Nord 43,9 1993
Rivière-Nouvelle Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 86,2 1997
Rivière-Petit-Saguenay Saguenay–Lac-Saint-Jean 14 1998
Rivière-Rimouski Bas-Saint-Laurent 18 1993
Rivière-Sainte-Marguerite Saguenay–Lac-Saint-Jean 184,4 1980
Rivière-Saint-Jean-du-Saguenay Saguenay–Lac-Saint-Jean 12,2 1994
Rivières-Godbout-et-Mistassini Côte-Nord 90 1980
Rivière-York Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 94,1 1980
Saint-Patrice Outaouais 1 348,00 1980
Saint-Romain Estrie 19,70 2002
Tawachiche Mauricie 318,00 1978
Trinité Côte-Nord 328,20 1986
Varin Côte-Nord 484,50 1978
Wessonneau Mauricie 805,30 1978

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.zecquebec.com/zec.jsp Ce qu'est une zec
  2. http://www.zecquebec.com/regroup.jsp Regroupement régional de zecs
  3. http://www.zecquebec.com/fqgz.jsp Fédération québécoise des gestionnaires de zecs
  4. Longueur de la rivière à saumon