Zoë Jenny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Zoë Jenny est un écrivain suisse né en 1974. Elle est la fille de l'éditeur Mathias Jenny (de)[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Elle a publié des poèmes et plusieurs romans :

  • Der Ruf des Muschelhorns (roman), Frankfurter Verlagsanstalt, 2000
  • Das Blütenstaubzimmer (roman), Frankfurter Verlagsanstalt, 1997 ; Goldmann, 2001
  • Mittelpünktchens Reise um die Welt, mit Bildern von Bernd Pfarr, C. Hanser, 2001 ; Deutscher Taschenbuch-Verlag, 2002
  • Ein schnelles Leben (roman), Aufbau-Verlag, 2002 ; Aufbau-Taschenbuch-Verlag, 2004
  • Das Portrait (roman), Frankfurter Verlagsanstalt, 2007 ; btb-Verlag, 2009

En français[modifier | modifier le code]

  • La Chambre des pollens (traduit par Nicole Rocheen), 1997, éditions Gallimardf[2]
  • "Ein schnelles Leben" (analyse), 2005[3],

Sources[modifier | modifier le code]

  • «Zoë Jenny : la dévoration de la mère », dans Anne-Marie Gresser La littérature suisse-allemande d’aujourd‘hui (ISBN 978-2-7574-0125-5), p. 71-82.

Notes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Publications de et sur Zoë Jenny dans le catalogue Helveticat de la Bibliothèque nationale suisse