Zippo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de la marque

Zippo est une marque américaine de briquets, créée en 1932 par George G. Blaisdell, à Bradford, en Pennsylvanie.

Historique[modifier | modifier le code]

Selon la légende, George G. Blaisdell aurait demandé en 1931 à un ami élégant : « Vous qui êtes si chic, pourquoi n'avez-vous pas un briquet qui ait plus d’allure ? » (« You're all dressed up. Why don't you get a lighter that looks decent? ») Piqué, son ami lui répondit : « Mais il marche ! »[réf. nécessaire]

Ainsi le créateur voulut un briquet beau à regarder, simple à utiliser et surtout fiable. Dès 1931, il acheta les droits d'un briquet tempête autrichien avec capuchon retirable, mais ce fut un échec commercial. Fin 1932, il dut créer un autre briquet. L'apparition d'un boîtier rectangulaire, qui sera réduit plus tard, deviendra la marque de fabrique. La grande idée est de relier le capuchon à la partie inférieure par une charnière soudée. Pour finir sa création, Georges G. Blaisdell entoura la mèche d'une grille de protection contre le vent. Ensuite il trouva le nom de Zippo, inspiré de celui d'une invention géniale : le zipper (la fermeture Éclair), le nom Zippo passera rapidement dans l'usage courant.

En Allemagne et surtout aux États-Unis[1], le Zippo est classé comme un objet éventuellement dangereux pour l'embarquement en avion, sauf si la charge est enlevée. Cependant un briquet Zippo est toléré sur soi, à condition qu'il ne soit pas rempli d'essence.

Enoch Bolles a illustré les publicités Zippo « Windy Girl » dans une centaine de versions.

Fabrication[modifier | modifier le code]

L'usine Zippo a plus de 500 millions de Zippo appréciés par les utilisateurs et les collectionneurs. La forme n'a pratiquement pas changé, mais il y a eu beaucoup d'évolutions mécaniques, notamment pour la pierre à feu et l'apparence du boîtier. Toutefois des répliques des anciens styles (Zippos « vintage » style 1935 et 1941) sont toujours en vente.

La société Zippo essaya de se diversifier en 1962. Aujourd'hui, elle produit des couteaux, des ustensiles d'écriture, des porte-clés. Zippo a consolidé ses ventes en installant un réseau de distribution national et international. Dans plus de 100 pays, le nom de Zippo est devenu une garantie de qualité. Sa grande force réside dans sa réputation « Made in U.S.A. », sa solidité, mais surtout sa flamme qui peut résister à des conditions climatiques extrêmes.

Chaque briquet métallique Zippo est toujours réparé gratuitement. Zippo ne facture rien, et ceci indépendamment de l'état du briquet. Cela n'est toutefois pas valable pour son apparence. Des musées regorgent de pièces insolites réparées (après passage sous rouleau compresseur...).

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Datation des Zippo[modifier | modifier le code]

Un Zippo de septembre 1994

De 1955 à 1965, les Zippo fabriqués sont datés sous le briquet avec un système de points.

De 1966 à 1985, les Zippo fabriqués sont datés sous le briquet avec un système de barres verticales.

De 1986 à 2000, les dates sont codifiées, de chaque côté de la marque sous le briquet, d'abord en lettres pour les mois de fabrication et ensuite en chiffres romains pour les années (mais actuellement, par les deux derniers chiffres de l'année) en clair :

  • A : janvier, B : février, C : mars, D : avril, E : mai, F : juin, G : juillet, H : août, I : septembre, J : octobre, K : novembre, L : décembre.
  • II : 1986 (Pour 1986 la firme évita le I pour ne pas confondre avec le I de septembre et commença donc directement par le II), III : 1987, IV : 1988, V : 1989, VI : 1990, VII : 1991, VIII : 1992, IX : 1993, X : 1994, XI : 1995, XII : 1996, XIII : 1997, XIV : 1998, XV : 1999, XVI : 2000.
    • Exemple : un Zippo marqué L VI date de décembre 1990.

Depuis 2001 : 01 : 2001, 02 : 2002, 03 : 2003, 04 : 2004, 05 : 2005 , 06 : 2006, 07 : 2007, 08 : 2008, '09 : 2009, 10 : 2010, etc.

    • Exemple : un Zippo marqué F 07 est de juin 2007.

Le logo a changé trois fois de style : en 1932, en 1958 et en 1980.

Page officielle "Date Codes" (en anglais)

Clubs et collectionneurs[modifier | modifier le code]

Les briquets Zippo sont considérés comme des objets de collection ayant une certaine valeur.

L'usine propose le Zippo Lighter Collector's Guide avec des illustrations, des descriptions, des explications sur le codage de la date qui se trouve au-dessous de chaque Zippo.

Des clubs de collectionneurs de briquets existent en Angleterre, en Italie, en Suisse, en Allemagne, au Japon et aux États-Unis.

Le Zippo dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Les soldats utilisant ce briquet, les anecdotes « héroïques » ou amusantes nourrissant sa légende ne manquent pas :

  • Un briquet aurait sauvé son propriétaire en arrêtant une balle.
  • Un briquet qui fonctionnait toujours aurait été retrouvé dans le ventre d'un poisson.
  • Pendant la guerre du Viêt Nam, un « Zippo Raid » consistait à détruire par le feu un village supposé tenu par les Viet-Congs, les G.I. utilisant leur Zippo pour cela.
  • Serge Gainsbourg utilisait régulièrement un briquet Zippo, que l'on retrouve dans les paroles de sa chanson Ford Mustang[2] ainsi que dans le film Gainsbourg, vie héroïque. Il s'est aussi servi d'un Zippo pour brûler un billet de 500 francs le 11 mars 1984 à TF1 sur le plateau de 7 sur 7.

Le Zippo apparait régulièrement au cinéma ou à la télévision, on peut ainsi le rencontrer par exemple dans :

  • Le film Gran Torino, le personnage principal, Walt Kowalski, interprété par Clint Eastwood possède un Zippo avec le blason de la 1re division de cavalerie américaine.
  • Le film Constantine le héros, interprété par Keanu Reeves, utilise continuellement un Zippo.
  • La série Buffy contre les vampires, le vampire Spike possède un Zippo auquel il semble beaucoup tenir[3].
  • Le film La Tour Montparnasse infernale ; une des affiches du film montre Ramzy tenant un Zippo allumé.
  • Le film Reservoir Dogs de Quentin Tarantino, le personnage Mr White possède un Zippo.
  • Le film Piège de cristal, John McClane utilise un Zippo.
  • Le film Predator, le Major "Dutch" utilise un Zippo.
  • Le film Le Mac l'acteur principal allume sa cigarette avec un Zippo
  • Le film Babylon A.D., Vin Diesel essaie d'allumer sa cigarette avec un Zippo, mais il n'y a plus d'essence.
  • Les série/film Frères d'armes et The Pacific, produits par Tom Hanks et Steven Spielberg, les soldats américains utilisent des Zippo à nombreuses reprises.
  • Les films de la trilogie X-Men, le personnage pyromane Pyro utilise un Zippo avec un motif de dents de requin pour générer des flammes.
  • Le jeu vidéo StarCraft, le vice-amiral de la Fédération Terrienne, Alexei Stukov, allume ses cigares à l'aide d'un Zippo.
  • Le film Rambo, John Rambo utilise un Zippo pour enflammer la station d'essence.
  • Le film 28 days later, un des soldats fume avec son Zippo.
  • Le film Indiana Jones et la dernière croisade, Indiana Jones et son père sont ligotés sur une chaise dos à dos, Indy demande à son père de fouiller dans la poche de sa veste pour y trouver son porte-bonheur, qui est un Zippo.
  • Sur la pochette du single Kush de Dr. Dre, on retrouve également un Zippo allumé. Ce dernier apparaît régulièrement dans le clip vidéo de la chanson en question.
  • Dans la série Mad Men produite par CBS, le Zippo est aussi omniprésent que les cigarettes Lucky.
  • La série Dexter, dans le premier épisode de la cinquième saison, dexter utilise un Zippo pour brûler son container.
  • Le manga GTO, le personnage principal Eikichi Onizuka se sert d'un Zippo pour allumer ses cigarettes.
  • La série Misfits (série télévisée), dans le troisième épisode de la saison trois Simon se sert d'un Zippo pour brûler un cadavre.
  • La série Bones, l'un des personnages principaux, l'agent spécial Seeley Booth, en possède un de couleur doré. Il le brandit lorsque, dans la saison 3, Temperance Brennan est amenée à chanter.
  • La serie Supernatural, Dean gâche un Zippo à chaque crémation de cadavre.
  • Le film Bus Palladium, Lucas allume la cigarette de la mère de Manu avec un Zippo.
  • L'édition vinyle de l'album Catch a fire de Bob Marley & the Wailers était vendue dans une pochette articulée représentant un briquet Zippo.
  • Le jeu vidéo Far Cry 3, Jason est sauvé par un Zippo, car ayant arrêté la balle.
  • Le jeu vidéo Hitman:_Absolution, l'Agent 47 utilise un Zippo pour s'éclairer lorsqu’il est dans une gaine de ventilation.
  • Dans le film "Rush" James Hunt joue avec son Zippo doré pour faire passer le stress.
  • Dans le film "The Tourist", Johnny Depp utilise un Zippo pour allumer ses cigarettes.
  • Dans le jeu vidéo " LOST les disparues ", le joueur se déplace avec un Zippo pour s'éclairer dans les cavernes et plus tard pour allumer ses torches.
  • Dans le film "Sucker Punch", le personnage de Babydoll doit récupéré le Zippo doré du maire (qui est, en réalité, un des gardiens de l'asile) .
  • Dans le dessin animé "Wall-e", Wall-e montre à E.V.E un Zippo.
    • Dans le jeu vidéo "Tomb Raider" sortie en 2013, Lara Croft utilise un Zippo pour soigner sa plaie et lancer des flèches enflammées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Règlement de la Transport Safety Administration, Section 4025.
  2. Serge Gainsbourg - Ford Mustang Lyrics
  3. Épisode La Femme invisible, saison 6

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Warmans Zippo Lighters Field Guide: Values And Identification, Robin Baumgartner, Dana Baumgartner, kp books, 2006 (ISBN 0-8968-9362-6), 512 p.
  • Zippo Lighters: An Identification and Price Guide, Russell E. Lewis, Krause Publications, 2004 (ISBN 0-8734-9697-3), 208 p.
  • Zippo Advertising Lighters: Cars & Trucks, Philip A. Taggart, Schiffer Publishing, 2001, 190 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]