Ziggy Stardust

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stardust.
Ziggy Stardust

Créé par David Bowie
Interprété par David Bowie
Voix David Bowie
Album(s) The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars
Première apparition 1972
Dernière apparition 1973
David Bowie sur scène en 1972

Ziggy Stardust est un personnage fictif conçu et interprété par David Bowie au début des années 1970.

Le personnage, icône du glam rock, est au centre de l'album The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars, sorti en 1972, qui relate de manière imprécise son histoire : celle du messager humain d'une intelligence extraterrestre cherchant à transmettre à l'humanité, qui n'a plus que cinq années à vivre, un message d'amour et de paix, mais qui finit par être détruit par ses propres excès.

Bowie a déclaré que Ziggy Stardust s'inspirait essentiellement de Vince Taylor, mais les paroles de l'album semblent également faire référence à Jimi Hendrix[1]. Son nom provient du Legendary Stardust Cowboy, un chanteur de country du même label que Bowie (Mercury).

Lors des tournées de promotion de l'album, Bowie se présente sur scène comme Ziggy Stardust, arborant une nuque longue teinte en rouge et des costumes extravagants, tandis que ses musiciens (le guitariste Mick Ronson, le bassiste Trevor Bolder et le batteur Woody Woodmansey) sont les Spiders from Mars.

Bowie écrit son album suivant, Aladdin Sane, durant sa tournée américaine ; il le décrit comme « Ziggy en voyage aux États-Unis ».

Ziggy disparaît en 1973 : le 3 juillet, Bowie « tue » son personnage sur la scène de l'Hammersmith Odeon, annonçant « c'est non seulement le dernier concert de la tournée, mais aussi le dernier concert qu'on fera » juste avant d'entamer Rock 'n' Roll Suicide. Beaucoup croient alors que Bowie lui-même compte abandonner la musique.

Sur Pin Ups, sorti en octobre 1973, Bowie est encore accompagné de Ronson et Bolder, et la pochette semble encore faire référence à Ziggy ; Bowie adopte une nouvelle identité, celle d'« Halloween Jack », sur son album suivant, Diamond Dogs.

Le personnage de Ziggy dans l'opéra-rock Starmania en est inspiré.

Traduction en français des paroles de "Ziggy Stardust"[modifier | modifier le code]

Ziggy jouait de la guitare

Se tapait des bons boeufs avec Weird et Gilly

Et les Spiders from Mars

Il jouait de la main gauche

Mais alla trop loin

Il devint l'homme spécial, et on était le groupe de Ziggy.

Quand Ziggy chantait, c'était pour de vrai, les yeux fermés et les cheveux plaqués

Comme un chat du Japon, il pouvait tous les étaler rien qu'en souriant

Il pouvait les envoyer balader

Il s'en est mis plein les poches, bien équipé et aussi bronzé que Blanche-Neige.

Alors où étaient les Spiders quand le petit malin a essayé de nous casser les couilles

Avec juste la couleur de la bière pour nous guider

Alors on râlait à propos de ses fans et on se demandait si on aurait dû lui briser ses jolies mains ?

Ziggy pariait sur le temps, nous faisait croire qu'on était vaudou

Les gosses étaient tout bêtement lourds, mais c'était lui le chef,

Avec un p'tit cul du diable

Il est allé trop loin, mais bon sang qu'est-ce qu'il jouait bien de la gratte !

A force de faire l'amour à son ego, Ziggy s'est englouti dans son délire

Comme un messie lépreux

Quand les gosses sont venu à bout de notre homme, j'ai dû séparer le groupe !

Oh ! Ziggy jouait de la guitare...

Référence[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Moonage Daydream: The Life and Times of Ziggy Stardust, photos de Mick Rock et textes de David Bowie (Genesis Publications)
  • Enrique Seknadje, Le Phénomène Ziggy Stardust et autres essais, Camion Blanc, 2009