Zibelmios

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Zibelmius)
Aller à : navigation, rechercher

Zibelmios (grec ancien: Ζιβέλμιος) est un roi thrace du IIe siècle av. J.-C., prince des Caenes vers 141 av J.-C.. Comme son père Diegylis, il nous est essentiellement connu par Diodore de Sicile.

Vers 148 av J.-C/146 av J.-C.[1], après la tentative d’usurpation d’un nommé Bizes, Zibelmios aurait succéde à son père, et le venge de manière sanglante, ne pardonne pas leurs actes à son peuple, punit ses adversaires en se vengeant sur toute leur famille, coupant les uns en morceaux, mettant les autres en croix, brûlant vif le reste, égorgeait et dépeçait des corps d’enfants devant leur parents, dépeçant leur corps, dont il servait les chairs aux plus proches de la famille, égalant les anciens festins de Térée et de Thyeste. Lassés, les Thraces se saisirent de Zibelmios, rivalisèrent entre eux pour le choix des tortures et des supplices à faire subir à leur prisonnier[2].

Évocation littéraire[modifier | modifier le code]

  • Valère Maxime le fait également figurer dans son œuvre « Faits et dits mémorables » (volume IX) qui appelle ce prince Ziselmius et son père Diogiris[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) & (de) Peter Truhart, Regents of Nations, K.G Saur Münich, 1984-1988 (ISBN 359810491X) Art. « Bulgaria/Bulgarien » dans Europe/South East Europe Europa/Südosteuropa p. 3.250.
  2. Diodore de Sicile « Bibliothèque », fragment des livres XXXIV & XXXV selon Excerpt de Virt et Vit, pp.  602
  3. Valère Maxime : Livre VIII, chapitre II, § 4, « De la cruauté ; exemples étrangers »