Ziad Majed

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ziad Majed est chercheur et politologue libanais.

Il réside en France où il enseigne la science politique et les études du Moyen-Orient contemporain à l'université américaine de Paris, et visite le Liban régulièrement pour organiser ou participer à des manifestations politiques et culturelles.

Il est auteur d'articles et d'études sur les réformes, les transitions démocratiques, les élections, la société civile et la citoyenneté au Liban, en Syrie et dans la région arabe. International IDEA a publié plusieurs travaux qu'il a dirigés [1].

Il a contribué en 2004 à la fondation du mouvement de la gauche démocratique (avec Samir Kassir, Elias Khoury et de nombreux intellectuels, politiciens, étudiants et militants), et a participé au soulèvement de l'indépendance en mars 2005, quand un million de libanais ont manifesté à Beyrouth contre les assassinats politiques et contre l'hégémonie du régime syrien.

En 2006, il a publié un livre en arabe intitulé «Le printemps de Beyrouth» à Dar Annahar, traitant de la vie politique libanaise.

En 2007, il a fondé avec des chercheurs du Maroc, de l'Algérie, de la Tunisie, de l'Égypte, de la Jordanie, du Liban, du Yémen et de Bahreïn un réseau pour les études sur la démocratie (le ANSD).

En 2009, il a rejoint "Now Lebanon" en tant qu'éditorialiste.

En 2014, il a publié en arabe et en français un essai sur la révolution syrienne intitulé "la révolution orpheline". Le livre est paru à Beyrouth chez "L'Orient des Livres", et à Paris chez "Actes Sud".

Sites/Blogs: En arabe: ziadmajed.blogspot.com et en français/anglais: http://vendredis-arabes.blogspot.com