Zhou Weihui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Zhou Weihui

Zhou Weihui (traditionnel: 周衛慧 simplifié: 周卫慧), née à Ningbo en 1973 est une écrivaine chinoise.

Les œuvres de Zhou Weihui abordent les thématiques du souci de l’individualisation et de la place de la jeunesse dans la société contemporaine. Elle évoque abondamment la sous-culture post-adolescente caractéristique des principales mégapoles chinoises.

L'écrivaine est souvent associée à Mian Mian, autre membre de la Nouvelle Génération

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfant, elle a suivi son père, haut gradé militaire, lors de ses multiples mutations.

Elle a achevé ses études de philologie chinoise en 1995 à l'Université de Fudan à Shanghai.

Son premier succès, le roman Shanghai Baby, 上海宝贝, Shanghai Baobei, 2000 se vendit à plus de 80 000 exemplaires dès les deux premières semaines ; ceci avant que les autorités ne l'interdisent, le déclarant « décadent, vicieux et esclave de la culture étrangère »; 40 000 exemplaires furent détruits par le feu. Il a été largement traduit à l'étranger. L'héroïne, Coco, écrit son premier roman autobiographique. Son petit ami, dont la mère est femme d'affaires à l'étranger, se drogue. Elle prend pour amant un expatrié allemand marié.

我的禅, Wo de Shan "Mon Zen", titre anglais Marrying Buddha 2005, suite du précédent, a été censuré, modifié et finalement renommé avant publication ; il narre les aventures de Coco à New York.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Folle comme Weihui, 像卫慧那样疯狂, Xiang Weihui name fengguang
  • Le cri strident du papillon, 蝴蝶的尖叫 Hudie de jianjiao, 1998
  • 上海宝贝, Shanghai Baobei, (Shanghai Baby), 2000, (ISBN 3-550-08343-2)
  • 我的禅, Wo de Shan, (Marrying Buddha), 2005, (ISBN 3-550-08620-2)
  • 狗爸爸 (Dog Dad), 2007 (ISBN 978-7-5063-3984-1)

Traduit en français[modifier | modifier le code]

  • Shanghai Baby, Philippe Picquier 2003, collection Picquier poche, (ISBN 2-87730-634-8)

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Shanghai Baby film allemand de Berengar Pfahl, 2007.

Texte en ligne[modifier | modifier le code]

Site Tianyabook (Beijing) Shanghai Baby, texte original.

Liens externes[modifier | modifier le code]